En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 178.97 PTS
+0.11 %
5 177.00
+0.11 %
SBF 120 PTS
4 150.45
+0.22 %
DAX PTS
11 733.47
-0.37 %
Dowjones PTS
25 798.42
+2.17 %
7 276.43
+0.00 %
1.155
-0.17 %

AccorHotels reste le chouchou de Barclays dans l'hôtellerie

| Boursier | 317 | Aucun vote sur cette news

L'analyste vise 50 euros...

AccorHotels reste le chouchou de Barclays dans l'hôtellerie
Credits Accor

AccorHotels reste le dossier préféré de Barclays dans le secteur de l'hôtellerie. La banque britannique a publié ce matin une nouvelle étude sur le dossier, qui aboutit à un relèvement de l'objectif de cours de 47 à 50 euros, pour une recommandation maintenue à "surpondérer". Deux éléments porteurs se détachent, estime l'analyste. D'abord, l'opération de cession d'HotelInvest devrait aboutir incessamment sous peu, ce qui permettra aux investisseurs de long terme de se positionner sur un actif plutôt rare, léger en actifs et exposé à 80% à la reprise en Europe et en Asie. Ensuite, la valorisation plutôt intéressante, puisque le reste du périmètre, HotelServices, affiche une décote de 13% sur son plus proche comparable, IHG, alors que sa trajectoire de croissance annuelle du résultat opérationnel est plus élevée. "Je continue à penser qu'IHG est un actif de meilleure qualité, mais je pense aussi que le marché sous-estime le potentiel de croissance plus rapide d'Accor, qui devrait devenir plus visible lors de la séparation", précise l'analyste Vicki Stern, qui n'exclut pas un peu de volatilité à court terme pour le titre, mais qui est confiant sur le moyen terme.

En bourse, le groupe hôtelier français sort d'un millésime 2017 favorable, avec une hausse de 21,4%, deux fois supérieure à celle du CAC40. C'est la cinquième année de performance annuelle positive sur les six dernières, ce qui a permis au titre de passer de moins de 20 euros fin 2011 à plus de 40 euros fin 2017, et de s'afficher aujourd'hui à 45,88 euros en séance. Malgré cette performance boursière, 68% des analystes sont encore positifs sur le dossier, avec un objectif moyen de 46,217 euros. Beaucoup attendent le "coup de fouet" de la cession d'HotelInvest.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2018

D'un point de vue graphique, le titre rebondit après avoir consolidé sur la zone des 77.2 euros qui fait désormais office de support à court terme. Du côté des indicateurs techniques, le titre…

Publié le 17/10/2018

Le Crédit Agricole soutient les PME et ETI à l'international...

Publié le 17/10/2018

Jérôme Barrier...

Publié le 17/10/2018

Premier vol prévu en 2022...

Publié le 17/10/2018

Cdiscount, filiale e-commerce du groupe Casino, a annoncé l'achat du vendeur en ligne de pneumatique 1001Pneus, pour un montant de 500 000 euros. Cette acquisition a fait l'objet d'un jugement du…