5 526.51 PTS
+0.58 %
5 533.5
+0.75 %
SBF 120 PTS
4 420.31
+0.58 %
DAX PTS
13 434.45
+1.15 %
Dowjones PTS
26 071.72
+0.21 %
6 834.33
+0.34 %
Nikkei PTS
23 808.06
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

LES ETF DU SECTEUR FINANCIER US

| OPCVM 360 | 61 | Aucun vote sur cette news
LES ETF DU SECTEUR FINANCIER US
Credits  ShutterStock.com

 

S'il est bien un secteur qui fait preuve de dynamisme aux USA en ce moment, c'est bien celui de la Finance, comme en témoignent nos scores de momentum Court Terme (90/100, en progression de 12 points sur 2 semaines) et Long Terme (98/100, +1 sur 2 semaines).

Le contexte de hausse maîtrisée des taux fait merveille, ce qui a conduit plusieurs ETF à bien performer depuis plusieurs mois. Intéressons-nous aux 3 ETF que nous couvrons dans ce secteur, à savoir SPDR S&P Bank (KBE), SPDR Regional Banks (KRE), SPDR Capital Markets (KCE) et iShares US Financials (IYF).

IYF, coté en dollar, avec un encours de 2 035 M$ et des frais de 0,44%, réplique l'indice le plus large des 4 ETF cités, à savoir le DJ US Financials Index, composé de 290 banques, compagnies d'assurance et sociétés spécialisées dans les transactions bancaires. Les 5 premières pondérations de l'ETF sont Berkshire Hathaway, JP Morgan, Wells Fargo, Bank of America et Citi Group (28% au total).

IYF : données mensuelles

La consultation d'un historique long permet de se remettre en mémoire, après quelques années d'euphorie boursière, la violence de la crise des subprimes en particulier sur le secteur financier. IYF a en effet été divisé par 5 entre février 2007 (122$) et mars 2009 (23,2$) ! Depuis sa relative rechute en 2011, l'indice a fait plus que retrouver des couleurs puisqu'il se retrouve désormais, à l'heure où chacun s'interroge sur le terme de ce cycle économique de croissance US, au niveau de ses plus hauts de 2007. Rappelons qu'IYF distribue un dividende de l'ordre de 1 à 1,5% chaque année. Retraité de ce dividende le cours d'IYF a donc largement dépassé ses plus hauts historiques.

Techniquement, l'approche des sommets historiques milite pour une pause, mais une correction, au moins temporaire, n'est pas exclue.

Accédez à notre analyse de l'ETF IYF :

KBE (SPDR S&P Bank ETF), coté en dollar, est davantage focalisé sur les établissements bancaires, qui représentent 86% de son encours de 3 930 M$. Ses frais sont de 0,35% et, dans la mesure où il réplique un indice relativement équipondéré, ses 5 premières positions ne pèsent ensemble que 9% de sa pondération. Il distribue un dividende de l'ordre de 1,3% par an.

Contrairement à iYF, il reste encore à bonne distance de ses plus hauts de février 2017 (60,2$), avec un cours actuel de 47,8$, soit 26% de progression pour retrouver ses plus hauts historiques.

KRE (SPDR Regional Banking ETF) se concentre sur 117 Banques Régionales US (en $), là encore avec une approche très « lissée » puisque les 5 premières pondérations ne représentent ensemble que 12% de l'indice. KRE a un encours de 4 736 M$, pour des frais de 0,35%. Il distribue un dividende de l'ordre de 1,3%. C'est l'ETF qui s'est le mieux relevé de la crise de 2008/2009, puisqu'il cote aujourd'hui 59,5$, soit 16% au-delà de son cours de février 2007 (51,05).

KCE (SPDR Capital Markets ETF) est dédié aux secteurs US Asset Management & Custody Banks, Diversified Capital Markets, Financial Exchanges & Data et Invetment Banking & Brokerage et cote en dollar également. Avec seulement 144 M$ d'encours, c'est le plus « confidentiel » des 4, et ses frais sont de 0,35%. Il est composé de 54 sociétés traitées de manière quasiment équipondérées puisque les 5 premières (Janus Henderson Group, Waddell & Reed Financial, Federated Investors, Marketaxess Holdings et Legg Mason) ne pèsent ensemble que 11% de la pondération globale. KCE est l'ETF dont le dividende est le plus généreux, avec près de 2%, ce qui contribue au fait que ce soit aussi celui qui reste le plus loin de ses plus hauts, atteints en juin 2007 : 73$, pour un cours actuel de 57$.

KCE : données mensuelles

On le voit tous ces ETF sont actuellement bien orientés, mais souvent loin de leurs moyennes longues, ce qui doit inciter à la vigilance surtout si on tient compte d'indices US qui donnent de premiers signes de fébrilité et qui semblent avoir intégré l'essentiel des bonnes nouvelles. On peut s'attendre à des corrections qui fourniront de meilleurs points d'entrée.

RETROUVEZ TOUTES NOS ANALYSES ETF EN CLIQUANT ICI

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Après PSA Groupe, la Société Générale entend utiliser le nouveau dispositif pour réduire ses effectifs.

Publié le 19/01/2018

          CE COMMUNIQUÉ NE PEUT PAS ÊTRE PUBLIÉ, DISTRIBUÉ OU DIFFUSÉ, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE, EN AUSTRALIE, AU…

Publié le 19/01/2018

Luxembourg, 19 janvier 2018 - Aperam annonce aujourd'hui son calendrier financier pour 2018.   Calendrier de résultats*: 30 janvier 2018: résultats du 4ème trimestre 2017 et de…

Publié le 19/01/2018

Airbus serait en négociations avec British Airways pour une possible commande de très gros porteurs A380, selon l'agence 'Bloomberg'.

Publié le 19/01/2018

  Information relative au nombre d'actions et de droits de vote prévues par l'article 223-16 du règlement général de l'Autorité des marchés…

CONTENUS SPONSORISÉS