En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 962.93 PTS
-1.58 %
4 952.50
-1.76 %
SBF 120 PTS
3 929.53
-1.56 %
DAX PTS
12 901.34
-0.71 %
Dow Jones PTS
27 931.02
+0.12 %
11 164.45
-0.12 %
1.184
+0. %

[Le marché du lundi] ISR | Emission de CO2 : ça continue de chauffer !

| OPCVM 360 | 700 | Aucun vote sur cette news
[Le marché du lundi] ISR | Emission de CO2 : ça continue de chauffer !
Credits  ShutterStock.com
Emission de CO2 : ça continue de chauffer !

Les alertes des scientifiques, les marches des jeunes pour le climat, les résolutions très médiatisées des gouvernants et des industriels n’ont malheureusement guère de résultats à l’encontre du réchauffement climatique : l’Agence Internationale de l’Energie (AIE) vient de rendre public son dernier rapport le 26 mars, particulièrement alarmiste.

En 2018 la demande mondiale d’énergie a crû de 2,3%, répondant à une forte croissance économique. Or l’électricité produite pour y répondre est le plus souvent issue d’énergies fossiles, comme le charbon ou le gaz, qui contribuent au réchauffement climatique… Les émissions mondiales de CO2 liées à l’usage de l’énergie (pétrole, gaz, charbon, électricité renouvelable, etc.) ont ainsi de nouveau progressé en 2018 de 1,7%, à un niveau historique de 33,1 gigatonnes.

« C’est un cercle vicieux », explique Fatih Birol, directeur exécutif de l’AIE, qui s’inquiète de la part toujours largement majoritaire des énergies fossiles dans la production d’électricité. « Il y a trente ans, la part des fossiles dans le mix énergétique mondial était de 81%. Depuis, malgré la baisse des coûts des énergies renouvelables, malgré les efforts fournis sur l’efficacité énergétique, cette part est toujours de… 81%. »

La Chine, l’Inde et les États-Unis sont responsables de 85% de cette hausse des émissions de CO2. Cette progression est en effet essentiellement due à la consommation de charbon en Asie pour produire de l’électricité. Et la situation est d’autant plus inquiétante pour l’avenir que les centrales à charbon y ont une moyenne d’âge de 12 ans, alors que leur durée de vie est d’environ 40 ans, pointe l’AIE.

Pour les énergies renouvelables, le bilan est en demi-teinte : certes, le solaire et l’éolien continuent de connaître une forte croissance, en augmentation de 4% dans la consommation mondiale. Cependant, malgré les baisses de coûts importantes et les évolutions technologiques, le rythme n’est pas assez rapide pour répondre à la fois aux nouveaux besoins et remplacer les énergies fossiles : le développement des énergies renouvelables ne couvre même pas la moitié de la croissance de la demande pour l’année 2018.

Lire la suite

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/08/2020

Les Bourses européennes ont clôturé dans le rouge vendredi sur fond de regain d’inquiétudes concernant la crise sanitaire et son impact sur la reprise économique. Le secteur du tourisme a été…

Publié le 14/08/2020

14h30 aux Etats-UnisIndice manufacturier de la Fed de New-York en août16h00 aux Etats-UnisIndice de confiance NAHB des constructeurs immobiliers en aoûtsource : AOF

Publié le 14/08/2020

ADPLe groupe aéroportuaire publiera son trafic du mois de juillet.source : AOF

Publié le 14/08/2020

CNP Assurances a annoncé la conclusion avec Caixa Seguridade d’un protocole d’accord, qui donnera lieu à la signature d’un accord de distribution exclusive avec Caixa Seguridade d’une durée…

Publié le 14/08/2020

Compte tenu de la recrudescence du nombre de cas de Covid-19, le Royaume-Uni a décidé d'imposer dès samedi une quarantaine de 14 jours aux personnes arrivant d’un certain nombre de pays et…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne