En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
-
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.42 %
7 689.72
+0.00 %
1.124
+0.13 %

[Le marché du lundi] ÉCO : Semaine décisive pour le Brexit

| OPCVM 360 | 77 | Aucun vote sur cette news
[Le marché du lundi] ÉCO : Semaine décisive pour le Brexit
Credits  ShutterStock.com
[Le marché du lundi] ÉCO : Semaine décisive pour le Brexit

Un célèbre écrivain irlandais a dit un jour que « si les Anglais pouvaient survivre à leur cuisine alors ils pouvaient survivre à tout ». Pour que cette citation de George Bernard Shaw, prix Nobel de littérature en 1925, reste vraie, il va falloir que les députés anglais à la Chambre des communes fassent preuve de cohérence.

En effet, réputés dans le monde entier pour leur légendaire flegme, les britanniques sont en passe de devenir maîtres en matière d’indécision. Ainsi, alors que l’ultimatum de l’Union européenne (UE) expire le 12 avril prochain, la première ministre Theresa May a demandé un nouveau report du Brexit, sans avoir au préalable rempli la condition d’une participation aux élections européennes. Or, selon The Guardian, plusieurs députés conservateurs ont fait part à Madame May de leur intention de l’évincer si le pays était contraint à participer aux élections européennes de mai prochain, ce que nous devrions savoir cette semaine. Cette demande de report du Royaume-Uni, sans autre solution alternative sérieuse que la recherche d’une solution transpartisane, devrait toutefois être entendue par l’UE. Ainsi, pour sortir de l’impasse d’un hard Brexit, il est envisagé de reporter la date du Brexit d’une année, histoire de laisser du temps aux Britanniques pour arriver à un compromis. Ce qui reviendrait à dire que nous allons encore devoir supporter cette tragédie shakespearienne au moins jusqu’à cette nouvelle date butoir, fixée au 12 avril 2020. L’exclusion d’un hard Brexit imminent a permis aux valeurs anglaises d’enregistrer un bond sur la semaine (+2,3%).

Lire la suite

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…