En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 426.71 PTS
-0.05 %
5 431.50
+0.05 %
SBF 120 PTS
4 351.08
+0.10 %
DAX PTS
12 556.13
+0.12 %
Dowjones PTS
25 019.41
+0.38 %
7 375.82
+0.00 %
Nikkei PTS
22 597.35
+1.85 %

Les valeurs du jour en Europe - METRO et CECONOMY commencent leur vie de valeurs cotées indépendantes

| AOF | 535 | Aucun vote sur cette news
Les valeurs du jour en Europe - METRO et CECONOMY commencent leur vie de valeurs cotées indépendantes
Credits  ShutterStock.com


C'est aujourd'hui que tout commence pour Metro et Ceconomy ! Ces deux entités désormais séparées, issues de la scission en deux du distributeur allemand Metro, vivent aujourd'hui leur première séance de Bourse selon le calendrier prévu. Le nouveau Metro donc recouvre l'ensemble des activités de vente alimentaire de Metro Group, opérées principalement sous les marques Real et Cash & Carry, tandis que Ceconomy est centré sur le non-alimentaire, avec l'enseigne MediaMarket. Ceconomy détient 10% du nouveau Metro.

Annoncée début septembre 2016, l'opération a suscité des commentaires mitigés de la part des analystes. Si son avantage stratégique - concentrer les moyens de chacune des deux entités sur sa spécialité pour accroitre leurs capacités de développement - est bien compris des observateurs, ses modalités ont parfois laissé les observateurs perplexes.

C'est par exemple le cas de Moody's qui, dés l'annonce de la scission, avait mis la note de Metro sous revue avec implication négative. L'agence de notation réagissait surtout au fait que la future entité spécialisée dans le commerce alimentaire supportera la quasi-intégralité de la dette du groupe ce qui impactera sa note de crédit. Toutefois, Moody's s'attendait à ce que le profil de la future société indépendante se renforce dans les 18 à 24 mois grâce à la réduction de ses coûts et à l'amélioration de sa rentabilité.

Plus récemment, fin mars, Barclays s'était montré en revanche positif. Le bureau d'études avait ajouté Métro à sa liste de valeurs européennes préférées dans le secteur de la distribution et se montrait particulièrement confiant quant à l'impact positif que va avoir la scission. "Nous pensons que cette opération sera utile pour les deux entités aussi bien financièrement qu'opérationnellement. Elle devrait aussi permettre de réduire la décote de conglomérat qui pèse historiquement sur Metro", indiquait Barclays.

Ce matin, Bernstein note de son côté que l'enjeu est maintenant de voir comment le distributeur va être capable de réduire ses charges exceptionnelles et d'optimiser son taux d'imposition. Le broker déplore toujours un reporting opaque et souligne les difficultés que la distribution alimentaire rencontre en Allemagne et en Russie.

La scission se concrétise en effet dans un contexte difficile pour l'ensemble des activités de Metro. Le début d'exercice n'a pas été particulièrement dynamique : les "activités poursuivies", désormais connues sous le nom de Ceconomy, ont vu leur bénéfice net baisser de près de 30% à 146 millions d'euros et leurs ventes progresser en organique de seulement 0,1% à 12,15 milliards au premier semestre.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 16/07/2018

Covivio Hotels (ex-Foncière des Murs), filiale de Covivio (ex-Foncière des Régions), a fait état d'une croissance de 1,7% de la valeur de son patrimoine immobilier, en part du groupe, à fin juin…

Publié le 13/07/2018

Les premiers résultats des banques américaines ont été accueillis sans enthousiasme. Si JPMorgan gagne désormais 0,67% à 107,57 dollars après un passage dans le rouge, Citigroup recule de 2,76%…

Publié le 13/07/2018

La Commission européenne a autorisé sans condition le projet d'acquisition de LaudaMotion par Ryanair (+0,64% à 15,69 euros). L’exécutif européen a conclu que l'opération ne poserait pas de…

Publié le 13/07/2018

Réservée à la baisse à l’ouverture, l’action Altran flanche de 20,91% à 9,475 euros à la suite de la découverte de bons de commande fictifs chez Aricent. Le groupe de R&D externalisée a…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

Safran annonce aujourd’hui la nomination de Didier Nicoud (55 ans) au poste de Directeur Technique de Safran Helicopter Engines. Il remplace Eric Massé, appelé à une autre fonction au sein de…

Publié le 16/07/2018

L'Autorité française de la concurrence annonce à l'instant avoir ouvert des enquêtes sur les rapprochements récemment annoncés par les distributeurs Auchan/Casino/Metro/Shiever d'une part, et…

Publié le 16/07/2018

Deutsche Bank a publié ses résultats préliminaires pour le deuxième trimestre avec une semaine d’avance, dévoilant des profits supérieurs aux attentes. Le bénéfice imposable est attendu à…

Publié le 16/07/2018

Des commandes fictives en cause

Publié le 16/07/2018

'Mario Tennis Aces' de Nintendo sur Switch prend la tête...