5 420.58 PTS
+1.33 %
5 412.0
+1.31 %
SBF 120 PTS
4 324.40
+1.35 %
DAX PTS
13 312.30
+1.59 %
Dowjones PTS
24 806.70
+0.63 %
6 517.36
+0.79 %
Nikkei PTS
22 901.77
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Les valeurs du jour en Europe - METRO et CECONOMY commencent leur vie de valeurs cotées indépendantes

| AOF | 325 | Aucun vote sur cette news
Les valeurs du jour en Europe - METRO et CECONOMY commencent leur vie de valeurs cotées indépendantes
Credits  ShutterStock.com


C'est aujourd'hui que tout commence pour Metro et Ceconomy ! Ces deux entités désormais séparées, issues de la scission en deux du distributeur allemand Metro, vivent aujourd'hui leur première séance de Bourse selon le calendrier prévu. Le nouveau Metro donc recouvre l'ensemble des activités de vente alimentaire de Metro Group, opérées principalement sous les marques Real et Cash & Carry, tandis que Ceconomy est centré sur le non-alimentaire, avec l'enseigne MediaMarket. Ceconomy détient 10% du nouveau Metro.

Annoncée début septembre 2016, l'opération a suscité des commentaires mitigés de la part des analystes. Si son avantage stratégique - concentrer les moyens de chacune des deux entités sur sa spécialité pour accroitre leurs capacités de développement - est bien compris des observateurs, ses modalités ont parfois laissé les observateurs perplexes.

C'est par exemple le cas de Moody's qui, dés l'annonce de la scission, avait mis la note de Metro sous revue avec implication négative. L'agence de notation réagissait surtout au fait que la future entité spécialisée dans le commerce alimentaire supportera la quasi-intégralité de la dette du groupe ce qui impactera sa note de crédit. Toutefois, Moody's s'attendait à ce que le profil de la future société indépendante se renforce dans les 18 à 24 mois grâce à la réduction de ses coûts et à l'amélioration de sa rentabilité.

Plus récemment, fin mars, Barclays s'était montré en revanche positif. Le bureau d'études avait ajouté Métro à sa liste de valeurs européennes préférées dans le secteur de la distribution et se montrait particulièrement confiant quant à l'impact positif que va avoir la scission. "Nous pensons que cette opération sera utile pour les deux entités aussi bien financièrement qu'opérationnellement. Elle devrait aussi permettre de réduire la décote de conglomérat qui pèse historiquement sur Metro", indiquait Barclays.

Ce matin, Bernstein note de son côté que l'enjeu est maintenant de voir comment le distributeur va être capable de réduire ses charges exceptionnelles et d'optimiser son taux d'imposition. Le broker déplore toujours un reporting opaque et souligne les difficultés que la distribution alimentaire rencontre en Allemagne et en Russie.

La scission se concrétise en effet dans un contexte difficile pour l'ensemble des activités de Metro. Le début d'exercice n'a pas été particulièrement dynamique : les "activités poursuivies", désormais connues sous le nom de Ceconomy, ont vu leur bénéfice net baisser de près de 30% à 146 millions d'euros et leurs ventes progresser en organique de seulement 0,1% à 12,15 milliards au premier semestre.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 18/12/2017

      Souscription de 150 obligations convertibles en actions ordinaires nouvelles (de 10.000 EUR de valeur nominale chacune) assorties de bons de souscription…

Publié le 18/12/2017

Campbell Soup progresse de 1,82% à 50,49 dollars après l'annonce du rachat de Snyder's-Lance pour 4,87 milliards de dollars. Snyder's-Lance possède notamment les biscuits salés Pretzels Crisps et…

Publié le 18/12/2017

Thales (+7,57% à 92,84 euros) affiche la plus forte hausse de l’indice SBF 120 alors que l’équipementier pour la défense, l’aéronautique et le transport est en bonne voie pour racheter…

Publié le 18/12/2017

Unilever abandonne 0,19% à 4 188 pence à Londres et 0,48% à 48,43 euros à Amsterdam. Vendredi soir, le groupe anglo-néerlandais a confirmé la cession de son activité de production de margarine…

Publié le 15/12/2017

Oracle (-4,36% à 46 dollars) pointe à l'avant dernière position d'un indice S&P 500 en hausse en raison de la performance décevante de son activité cloud. Non seulement, elle s'est avérée moins…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2017

Un voyage immersif unique à chaque trajet grâce à l'intégration des données de navigation en temps réel...

Publié le 18/12/2017

La décision même de privatiser ADP n'est pas prise, a indiqué une source gouvernementale à l'agence 'Reuters'.

Publié le 18/12/2017

En 2017, Cibox a renforcé ses positions sur ses marchés stratégiques

Publié le 18/12/2017

  Paris, le 18 décembre 2017, 20h   Transfert du contrat de liquidité de la société KEPLER CHEUVREUX à PORTZAMPARC Société de Bourse     AdUX (Code ISIN : FR0012821890…

Publié le 18/12/2017

OneOS6 gère des services physiques ou virtuels, voix et données, en fournissant à la fois des PNF...

CONTENUS SPONSORISÉS