En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 220.96 PTS
-
4 230.50
-
SBF 120 PTS
3 317.69
-
DAX PTS
9 570.82
+0.27 %
Dow Jones PTS
21 413.44
+2.24 %
7 635.66
+2. %

Les valeurs du jour en Europe - Les banques européennes malmenées

| AOF | 964 | Aucun vote sur cette news
Les valeurs du jour en Europe - Les banques européennes malmenées
Credits  ShutterStock.com


Les banques sont l'un des secteurs les plus touchés par la vague vendeuse déferlant sur les Bourses européennes. BNP Paribas chute de 8,93%, Deutsche Bank de 11,61%, Unicredit de 12,55%, Santander de 8,57% et HSBC, de 5,12%. Elles souffrent du recul du rendement des emprunts d'Etats les plus sûrs dans un contexte de forte aversion pour le risque alimenté par la propagation du coronavirus à travers le monde et la chute des cours du pétrole. Le rendement du 10 ans allemand évolue proche de son plus bas historique à -0,84%, après avoir touché -0,82% en début de séance.

La pression s'exerçant sur les rendements reflète les craintes des investisseurs à propos de la dégradation de la situation économique alors que l'épidémie de coronavirus se transforme en pandémie.

Credit Suisse rappelle que dans un tel scénario, il existe trois risques principaux pour les banques en matière de résultats. Le premier concerne l'impact négatif de la baisse des taux sur leurs revenus. En moyenne, un recul de 100 points de base se traduirait par un recul de 4% du produit net bancaire.

Le deuxième risque est lié à la baisse des marchés, qui devrait entraîner une baisse des encours pour les gestionnaires d'actifs et la gestion privée. Au sein de leurs activités de banque d'investissement, la volatilité des marchés handicape les émissions de dette ou d'actions. En revanche, leurs activités de courtage actions, taux et matières premières pourraient bénéficier de la volatilité. Le dernier risque est celui d'une hausse des créances douteuses.

L'analyste souligne que la valorisation actuelle des banques de la zone euro est inférieure à son niveau de la crise financière de 2008 et à celui de la zone euro en 2012. Elles se traitent en moyenne sur un ratio prix sur fonds propres tangibles de 0,66. Or depuis, les banques ont nettement renforcé leur bilan et sont bien mieux à mêmes de résister à une dégradation du contexte économique.

Credit Suisse considère que les trois principaux risques sont en grande partie intégrés dans les cours.

source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 02/04/2020

La mauvaise passe de Natixis en Bourse se prolonge...

Publié le 02/04/2020

Crédit Agricole a indiqué que l’intention de distribuer des dividendes au titre de l’exercice 2019 apparait incompatible avec les recommandations de la Banque centrale européenne demandant aux…

Publié le 01/04/2020

Proposition d'affectation à un compte de réserves des résultats de l'année 2019 de Crédit Agricole S...

Publié le 01/04/2020

Sale temps en Bourse pour les banques européennes, qui suppriment le versement de leurs dividendes à la demande des différentes autorités de régulation. HSBC chute ainsi de 8,55% à 415,40 pence,…

Publié le 01/04/2020

Natixis (-6,98% à 2,76 euros) et Société Générale (-7,01% à 14,27 euros) sont les deux premières banques françaises à appliquer les recommandations de la Banque centrale européenne de ne pas…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 02/04/2020

Groupe ADP remettra, au nom de tous les donateurs, près de 200 tablettes à l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP), afin de permettre aux malades hospitalisés de garder le contact avec…

Publié le 02/04/2020

En raison des mesures de confinement adoptées par le Gouvernement français en vue de lutter contre la propagation du coronavirus, le Conseil...

Publié le 02/04/2020

Cet emprunt de Groupe ADP comporte 2 tranches d'un montant total de 2,5 MdsE...

Publié le 02/04/2020

Assemblée générale convoquée pour le 30 avril...

Publié le 02/04/2020

Ces trois dernières semaines, la situation s'est dégradée de manière brutale...