En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 129.40 PTS
-0.84 %
5 134.00
-0.73 %
SBF 120 PTS
4 116.75
-0.59 %
DAX PTS
11 706.14
-0.60 %
Dowjones PTS
25 609.86
-0.73 %
7 253.94
-0.31 %
1.154
-0.30 %

Les valeurs du jour à Wall Street - Le secteur des médias est en fusion après le feu vert de la justice au deal AT&T/TIME WARNER

| AOF | 171 | Aucun vote sur cette news
Les valeurs du jour à Wall Street - Le secteur des médias est en fusion après le feu vert de la justice au deal AT&T/TIME WARNER
Credits  ShutterStock.com


AT&T, bien qu'étant le premier concerné, est finalement l'un des seuls à ne pas bénéficier de la décision de justice favorable à son rachat de Time Warner (+3,28% à 99,39 dollars). Il perd 4,8% à 32,7 dollars alors qu'un tribunal de Columbia a décidé que l'opérateur télécoms peut mener à bien son rapprochement à 108,7 milliards de dollars avec le groupe de médias. Les autorités de la concurrence américaines (DoJ) ont maintenant six jours pour se prononcer et dire si elles suivent le tribunal ou si elles font appel de la décision et tentent une nouvelle fois de bloquer l'opération.

Fin novembre, le Department of Justice américain avait déjà décidé de bloquer l'acquisition de Time Warner par AT&T, estimant qu'elle "réduirait de manière substantielle la concurrence et qu'elle entrainerait des hausses de prix et une moindre innovation pour des millions d'Américains". Le DoJ craignait alors que le géant qui sortirait de la fusion n'impose aux diffuseurs des prix exorbitants pour avoir accès à ses programmes et distribuer ses chaines. Time Warner détient notamment les networks HBO, Cinemax, CNN, Cartoon Network...

Le tribunal de Columbia a décidé pour sa part que le gouvernement n'avait pas soulevé des arguments suffisamment valables pour justifier une interdiction du rapprochement.

Le feu vert au deal AT&T/Time Warner pourrait entrainer une vague de consolidation

La réaction particulièrement glaciale que les investisseurs réservent à cette décision est décryptée par Jefferies : AT&T sera sans doute contraint de faire de lourds investissements dans les contenus de Time Warner pour les développer alors que les bénéfices du rapprochement, en termes de revenus publicitaires, vont mettre du temps à se matérialiser. Pour sa part, Moody's souligne que les coûts de financement de l'acquisition vont consommer la quasi-totalité du free cash flow d'AT&T et limiter sa capacité de désendettement. L'agence de notation a maintenu sa notation d'AT&T sous revue avec implication négative.

Au-delà du cas AT&T, cette nouvelle avancée dans le dossier Time Warner a des répercussions sur l'ensemble du secteur des médias car elle pourrait déclencher une vague de rapprochements entre les différents opérateurs, prévoient plusieurs analystes. En clair, si les autorités américaines se montrent ouvertes à ce deal géant, tous les espoirs sont permis pour que d'autres opérations du même type soient également approuvées.

Walt Disney s'apprécie par exemple de 2,42% et domine le Dow Jones. 21st Century Fox est en tête du S&P à la faveur d'une hausse de près de 8% alors que Comcast cède 1,48%. Ces variations ne sont pas anodines car ces trois-là sont engagés dans un bras de fer qui devrait aboutir à une autre opération de consolidation. En effet, Disney veut acquérir des actifs de Fox sur lesquels Comcast a également des vues.

Sans être directement concernés par une quelconque offre de rachat, Discovery bondit de 4,62%, CBS de 4,05% et Viacom de 2,79%.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 17/10/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 17/10/2018

Wall Street a bondi de plus de 2% hier soir avec même une hausse de presque 3% pour le Nasdaq

Publié le 17/10/2018

IBM a présenté des résultats meilleurs que prévu au troisième trimestre, mais des revenus décevants. Le géant informatique a enregistré un bénéfice net en repli de 1% à 2,7 milliards de…

Publié le 17/10/2018

Danone a mal débuté la séance ce matin, cédant plus de 3% peu avant 9h30, suite à la publication de son chiffre d'affaires du troisième...

Publié le 16/10/2018

Résultats trimestriels...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2018

La signature de ce contrat entre les deux groupes est qualifiée de "historique" par Thierry Ehrmann...

Publié le 17/10/2018

Les deux organisations collaboreront de manière rapprochée pour lutter contre les menaces de cybersécurité Mons, 17 octobre, 2018 - Atos, leader international de la transformation…

Publié le 17/10/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 17/10/2018

(La reprise de cotation a été demandée à Euronext pour l'ouverture de la séance du jeudi 18 octobre 2018.) Après sept années de travail en commun,…

Publié le 17/10/2018

Air France KLM grimpe de 1,9% à 8,1 euros en milieu d'après-midi à Paris...