En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 557.67 PTS
-
5 519.00
-
SBF 120 PTS
4 397.99
-
DAX PTS
12 282.60
-0.25 %
Dowjones PTS
26 462.08
-0.51 %
7 816.92
+0.42 %
1.113
+0.01 %

Les valeurs du jour à Wall Street - GOLDMAN SACHS et CITIGROUP jettent un froid

| AOF | 149 | Aucun vote sur cette news
Les valeurs du jour à Wall Street - GOLDMAN SACHS et CITIGROUP jettent un froid
Credits  ShutterStock.com


Les jours se suivent et ne se ressemblent pas pour le secteur bancaire américain. Autant JPMorgan riait vendredi dans le sillage de résultats trimestriels meilleurs que prévu, autant Goldman Sachs et Citigroup pleurent aujourd'hui à Wall Street. "Goldo" cède 3,2% à 201,3 dollars tandis que "Citi" abandonne 1,2% à 66,64 dollars. Si les deux titres baissent, ce n'est pas pour les mêmes raisons. Goldman Sachs a ainsi accusé un repli de 20% de son bénéfice net trimestriel à 2,25 milliards de dollars, ou 5,71 dollars par action. Les analystes attendaient pire : 4,89 dollars, selon Refinitiv.

En revanche, le chiffre d'affaires s'est établi à 8,81 milliards de dollars, en repli de 13%. Cette fois-ci, Goldman Sachs a déçu les attentes du marché ( 8,93 milliards de dollars). La banque a été pénalisée par ses activités dans le courtage, la syndication, la gestion d'actifs et le crédit. 

De son côté, Citigroup a affiché, au titre de son premier trimestre 2019, un bénéfice net de 4,7 milliards de dollars ou 1,87 dollar par action après dilution. Un an plus tôt, le bénéfice net est ressorti à 4,6 milliards ou 1,68 dollar par action après dilution. Quant au revenu, il recule de 2% et atteint 18,6 milliards de dollars. Les analystes attendaient un bénéfice par action de 1,80 dollar pour un revenu de 18,63 milliards de dollars, selon les données IBES de Refinitiv.

Les analystes soulignent aujourd'hui que la performance opérationnelle de Citigroup s'explique par ses efforts de réduction de coûts. Surtout, ils notent que la progression du bénéfice par action doit beaucoup aux rachats d'actions.

source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/04/2019

Dontnod Entertainment publie un chiffre d'affaires de 14,3 millions d'euros en croissance de 48% pour l'exercice 2018, lié au succès de Vampyr écoulé...

Publié le 25/04/2019

Suez et le gouvernement argentin ont conclu et mis en oeuvre un accord transactionnel de règlement en application de la sentence que le CIRDI, centre...

Publié le 25/04/2019

3M a dévissé de plus de 13% en séance à Wall Street, plombé par son avertissement...

Publié le 25/04/2019

Pour le premier trimestre 2019, le chiffre d'affaires d'Ipsos a atteint un niveau record de 422,1 millions d'euros, en croissance de 15% par rapport...

Publié le 25/04/2019

Le chiffre d'affaires de Prodways au premier trimestre 2019 s'établit à 17,4 millions d'euros, soit une hausse de +28,9% par rapport au premier...