Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 631.15 PTS
-
6 634.50
-
SBF 120 PTS
5 184.73
-
DAX PTS
15 589.23
-
Dow Jones PTS
34 196.82
+0.95 %
14 365.96
+0.64 %
1.194
+0.08 %

Les valeurs du jour à Paris TF1-M6 : l'Autorité de la concurrence rendra son avis sur le projet de fusion d'ici l'été 2022

| AOF | 279 | Aucun vote sur cette news
Les valeurs du jour à Paris TF1-M6 : l'Autorité de la concurrence rendra son avis sur le projet de fusion d'ici l'été 2022
Credits  ShutterStock.com


TF1 (+1,11% à 8,645 euros) et M6 (+1,84% à 17,72 euros) devraient être fixés sur leur sort d'ici un peu plus d'un an. C'est en tout cas le calendrier qu'a communiqué Isabelle de Silva, la présidente de l'Autorité de la concurrence, à propos du projet de fusion des deux groupes audiovisuels annoncé mi-mai. Interrogée ce mardi matin dans l'émission Good Morning Business sur BFM Business, Isabelle de Silva a en effet annoncé qu'elle se donnait jusqu'à l'été 2022 pour évaluer si ce rapprochement "peut créer un effet négatif pour la concurrence".

Tout d'abord, l'Autorité devra se pencher sur les implications pour le marché de la publicité. A eux deux, TF1 et M6 représentent pas moins de 70% de la publicité audiovisuelle. En l'état, une fusion les propulserait alors en situation de quasi-monopole. Une situation toutefois à nuancer, l'importance du média Internet étant de plus en plus prépondérant pour ces acteurs, un support sur lequel le marché publicitaire est dominé par les GAFA. 

A titre de comparaison, les recettes publicitaires en France en 2020 de Google sont pratiquement équivalentes à celles de TF1 et M6 réunis, soit environ 2,5 milliards d'euros.

C'est à partir de cette notion de " 'marché pertinent' que nous allons examiner les parts de marché et l'effet de l'opération", a expliqué Isabelle de Silva. "Est-ce que ce marché doit être modifié pour intégrer peut-être toute la publicité en ligne ou peut-être certains segments de la publicité en ligne?", s'est interrogée la dirigeante. 


"Pour savoir si c'est un mouvement qu'il faut faire, et qui n'a pas encore été fait ni en France ni en Europe, nous allons interroger de manière très approfondie les acteurs, ceux qui font de la publicité, ceux qui achètent des espaces publicitaires, pour voir si les choses sont comparables", a-t-elle poursuivi.

Le second sujet que l'Autorité de la concurrence devra étudier concerne les acquisitions des droits audiovisuels, aussi bien concernant les films et séries que les évènements sportifs. 

Isabelle de Silva a expliqué que "lorsqu'il y a un rapprochement entre deux acteurs qui pèsent déjà lourd comme TF1 et M6 [environ 42% de parts d'audience combinées, ndlr], cela peut modifier les conditions de vente des produits ou des programmes par les producteurs. C'est un élément important".

Enfin, la présidente du gendarme de la concurrence a également évoqué les potentielles implications pour la distribution des programmes, les programmes de télévisions gratuite pouvant être distribués via des plateformes telles que Salto, à laquelle prennent part TF1 et M6, ou encore les box de fournisseurs d'accès à Internet.

Pour rappel, afin de respecter la législation française sur les autorisations d'émettre, qui impose pour un même groupe de posséder au maximum 7 chaînes de télévision sur la TNT (TF1 et M6 en ont cinq chacune), M6 sera scindé en deux entités distinctes, Services et Edition.

La première sera absorbée par TF1, alors que la seconde restera cotée et détenue à 48,3% par le nouvel ensemble. La nouvelle entité fusionnée sera détenue à 30% par Bouygues, l'actionnaire de contrôle de TF1, et à 16% par RTL Group, la filiale de l'allemand Bertelsmann.

source : AOF

 ■

2021 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 22/06/2021

Eutelsat Communications et Vox, opérateur de télécommunications et acteur majeur sur le marché des TIC et des infrastructures intégrées de bout en bout en Afrique du Sud, viennent de conclure un…

Publié le 22/06/2021

L'accord conclu permettra le déploiement par Vox de réseaux à haut débit sur le territoire sud-africain...

Publié le 22/06/2021

La cotation d'UMG à Euronext Amsterdam pourrait intervenir le 21 septembre prochain...

Publié le 22/06/2021

Jour J pour les actionnaires de Vivendi ! Ils doivent en effet se prononcer dans la journée sur le projet de scission d'Universal Music Group (UMG),...

Publié le 22/06/2021

Dans un entretien au Figaro, le président d’Europe 1 répond aux salariés qui ont voté lundi la reconduction de leur mouvement de grève. Arnaud Lagardère assume le choix de se rapprocher du…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/06/2021

Le CAC 40 évolue dans le vert avant l’ouverture des marchés américains. Marchés américains attendus eux aussi en hausse, à en croire les contrats futurs sur les indices. Comme pour les Bourses…

Publié le 24/06/2021

La Bourse de Paris évolue toujours dans le vert à la mi-journée.La dernière déclaration du Président de la Réserve Fédérale Jérôme Powell, mardi au Congrès, a su apaisé en partie les…

Publié le 23/06/2021

Vers 16h15, Europcar Mobility Group progresse de 6,29 % à 0,4175 euro sur la place de Paris, alors que le spécialiste de la location de véhicules aurait rejeté une offre de rachat d'un consortium…

Publié le 23/06/2021

Bon moment pour se placer...

Publié le 23/06/2021

Avec cette nomination, le conseil d'administration d'ABC arbitrage est désormais composé de 5 membres, dont 3 administrateurs indépendants...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne