5 349.30 PTS
-0.15 %
5 346.5
-0.06 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 660.57
+0.62 %
6 452.40
+0.98 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La valeur du jour en Europe - THYSSENKRUPP s'allie avec Tata Steet Europe

| AOF | 83 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour en Europe - THYSSENKRUPP s'allie avec Tata Steet Europe
Credits  ShutterStock.com


Thyssenkrupp gagne 4,73% à 26,44 euros, les investisseurs saluent son rapprochement avec l'indien Tata Steel en vue de créer le numéro deux européen de la sidérurgie derrière ArcelorMittal. Pour faire face aux surcapacités de production, les deux sidérurgistes ont décidé de loger leurs activités européennes au sein d'une coentreprise commune. La nouvelle entité, baptisée Thyssenkrupp Tata Steel, sera détenue à parité par les deux groupes. Ces derniers prévoient jusqu'à 4 000 suppressions de postes, soit 8% environ de l'ensemble des effectifs. Le prix à payer pour résister au dumping chinois.

En contrepartie, ils promettent de 400 à 600 millions d'euros de synergie par an. Une projection globalement conforme à celle de Berenberg. En mars dernier, le broker allemand évoquait un impact positif sur les bénéfices de la nouvelle entité compris entre 400 et 500 millions d'euros.

Ce projet a été initié il y a un an et demi, mais plusieurs obstacles ont ralenti sa mise en oeuvre.

Côté allemand, le conseil d'entreprise de Thyssenkrupp s'est longtemps montré hostile à ce rapprochement en raison de son impact sur l'emploi en Allemagne. Le président du directoire du groupe, Heinrich Hiesinger, n'est parvenu que ces derniers jours à vaincre les réticences.

La direction du géant allemand a par ailleurs bénéficié du soutien du nouveau gouvernement de Rhénanie du Nord-Westphalie, le Land où Thyssenkrupp a son siège. Le précédent gouvernement, une coalition réunissant Sociaux-Démocrates et Verts, était opposé au rapprochement en raison de son coût social.

Pour tenter de faire traire les critiques qui ne manqueront pas d'apparaître, Thyssenkrupp a rappelé que cette fusion constitue un dénouement favorable pour le groupe et ses salariés alors que la vente de la division sidérurgique, voire même un démantèlement de la société en son entier étaient envisagés.

Côté indien, Tata Steel devrait régler le sort du fonds de retraite de sa filiale britannique. Avec 1 salarié cotisant pour 13 retraités, il était au bord de la faillite. Le sidérurgiste a trouvé un accord avec ses salariés pour fermer ce fonds puis est parvenu à le déconsolider afin qu'il ne pèse plus sur son bilan.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 15/12/2017

Les marchés européens ont manqué de catalyseurs aujourd'hui pour rebondir malgré la bonne orientation de Wall Street. La torpeur dans laquelle les déclarations de la BCE, plutôt plus…

Publié le 15/12/2017

Qu'il doit tarder au management d'H&M (-13,68% à 172,9 couronnes suédoises) de tourner définitivement la page de ce terrible exercice 2016/2017, clos fin novembre, qui a vu le cours de l'action…

Publié le 15/12/2017

Après des décisions de politique monétaire sans surprise, les investisseurs n'ont pas le cœur à reprendre des achats d'actifs risqués en cette fin de semaine. Tout se passe comme si cette…

Publié le 15/12/2017

Les marchés européens sont attendus en léger retrait dans le sillage de Wall Street, qui a basculé dans le rouge en seconde partie de séance. A Paris, les investisseurs réagiront à l'annonce du…

Publié le 14/12/2017

Les marchés européens ont fini en baisse, la BCE n’ayant pas réservé de surprises aux investisseurs. Elle peut conserver sa politique monétaire très accommodante dans les prochains mois, car…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS