En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 654.22 PTS
-0.33 %
5 647.00
-0.46 %
SBF 120 PTS
4 454.78
-0.42 %
DAX PTS
12 662.21
+0.06 %
Dow Jones PTS
27 025.88
+0.09 %
7 942.14
+0. %
1.113
+0.07 %

La valeur du jour en Europe THOMAS COOK dans la tourmente après un nouvel avertissement sur résultats

| AOF | 395 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour en Europe THOMAS COOK dans la tourmente après un nouvel avertissement sur résultats
Credits  ShutterStock.com


Thomas Cook chute lourdement de 15,86% à 19,34 pence sur la place de Londres, après avoir lancé un nouveau « profit warning ». L’action du voyagiste britannique évolue ainsi à des niveaux qu’on n’avait pas vus depuis la fin 2012. Le groupe prévient que son Ebit ajusté (« underlying Ebit ») du second semestre 2018-2019 sera inférieur à ce qu’il était un an plus tôt. Fin novembre, Thomas Cook indiquait qu’il réaliserait des progrès sur son Ebit ajusté pour l’ensemble de l’exercice. Ce ne sera vraisemblablement pas le cas.



Le groupe a pointé du doigt les incertitudes économiques et politiques récentes qui l'ont conduit à réaliser une intense activité promotionnelle. La hausse des coûts de carburant et des hôtels n'aideront pas non plus.

En parallèle, le voyagiste a publié des résultats dégradés au titre de son premier semestre 2018-2019 (clos fin mars). Ainsi, l'Ebit ajusté (" underlying Ebit ") est ressorti à -245 millions de livres sur la période, contre -170 millions de livres un an plus tôt. La perte avant impôts atteint 1,247 milliard de livres, contre -886 millions un an plus tôt. De son côté, le chiffre d'affaires s'établit à 3,02 milliards de livres, en baisse de 6,4% à données courantes.

Par ailleurs, le groupe, qui est lourdement endetté, a également sécurisé une facilité de crédit bancaire de 300 millions de livres afin de disposer de liquidités additionnelles pour la saison hivernale 2019-2020.

" La question est maintenant de savoir si Fosun, actionnaire à hauteur de 17 %, décide simplement d'intervenir et de prendre le contrôle ", a commenté Neil Wilson, chief market analyst chez Markets.com.

" Une fois que la compagnie aérienne aura été vendue, un obstacle majeur empêchant le groupe chinois de faire une offre aura été supprimé ", a ajouté l'expert.

source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2019

Dans de très gros volumes, Spineway plonge de 15% à 0,007 euro à la mi-journée, plombé par ses dernières annonces...

Publié le 18/10/2019

Renault, Danone et Thales ont abaissé leurs prévisions 2019

Publié le 18/10/2019

La société est spécialisée dans le développement de solutions pour les emballages standards et personnalisés dans le secteur des produits de beauté...

Publié le 18/10/2019

BNP Paribas pourrait profiter des difficultés de la Deutsche Bank pour récupérer d'autres actifs de la première banque allemande...