En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 777.75 PTS
+0.75 %
4 775.5
+0.87 %
SBF 120 PTS
3 798.45
+0.77 %
DAX PTS
10 714.06
+0.87 %
Dowjones PTS
24 423.26
+0.14 %
6 682.74
+0.00 %
1.138
+0.27 %

La Valeur du jour en Europe - TESCO mise sur le discount local

| AOF | 192 | Aucun vote sur cette news
La Valeur du jour en Europe - TESCO mise sur le discount local
Credits  ShutterStock.com


Le discount. C’est le nouveau pari du géant britannique de la distribution Tesco (+0,55 à 237,10 pence). La nouvelle chaîne de magasins du groupe, baptisée « Jack ‘s», d’après le nom du fondateur du groupe, Jack Cohen, ouvre deux magasins dans le centre et le nord de l’Angleterre. L’objectif de Tesco est d'ouvrir ans les prochains mois de 10 à 15 discounts au Royaume-Uni.

Tesco souhaite se positionner face aux concurrents maxi-discount Aldi et Lidl, qui profitent d'une hausse de leurs ventes liée à la baisse du pouvoir d'achat des ménages en raison du Brexit. L'enseigne britannique souhaite tirer son épingle du jeu en proposant avec Jack's une alimentation de qualité, à un prix très attractif. 

Pour Bernstein, le modèle développé par Tesco est beaucoup plus proche d'un discounter que celui prévu par le bureau d'analyses : un modèle entre le Cash & Carry et le discount.

Les magasins Jack's sont de taille similaire aux autres discounts, et affichent une gamme de produits plus grande.

Le broker estime que les magasins Jack's se différencient en deux points : leurs caractères britanniques car 80% des aliments sont cultivés, élevés ou produits au Royaume-Uni, et leurs prix. Ils seront identiques ou moins chers que ceux des discounters.

Cette évolution n'aura pas d'impact sur la marge de Tesco, qui prudent, a prévu un plan initial limité de magasins et un faible investissement (entre 20 et 25 millions de livres sterlings).

Bernstein a maintenu son opinion Surperformance avec un objectif de cours de 290 pence.

Les numéros deux et trois, Sainsbury's et Asda se sont déjà manifestés face à cette concurrence en lançant un projet de fusion qui doit aboutir l'année prochaine.

De son côté Tesco avait auparavant appuyé sa force de frappe avec l'acquisition de Booker, le principal grossiste du pays.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2018

Sodexo a annoncé l'acquisition d'Alliance in Partnership (AiP), spécialiste de la restauration dans le secteur de l'éducation au Royaume-Uni,...

Publié le 11/12/2018

METabolic EXplorer grimpe de 5,8% désormais à 1,724 euro dans un volume épais représentant 0,2% du tour de table...

Publié le 11/12/2018

Dégonflement de la spéculation...

Publié le 11/12/2018

Altran, spécialiste des services d'ingénierie et de RD, a annoncé la nomination de Stéphanie Bia au poste de Directrice de la Communication et des Relations Investisseurs : cette nomination est…

Publié le 11/12/2018

L'accord inclut une licence exclusive mondiale et un partenariat de recherche