En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 976.91 PTS
-0.57 %
5 969.00
-0.63 %
SBF 120 PTS
4 704.93
-0.68 %
DAX PTS
13 401.01
-0.85 %
Dow Jones PTS
29 035.90
-0.52 %
9 163.96
-0.27 %
1.107
-0.22 %

La valeur du jour en Europe TESCO: cessions en vue en Asie ?

| AOF | 204 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour en Europe TESCO: cessions en vue en Asie ?
Credits  ShutterStock.com


Tesco PLC s'envole ce mercredi à la bourse de Londres, porté par l'annonce d'une étude sur la possible cession de ses activités en Thaïlande et Malaisie. Le groupe a ainsi confirmé des informations du Wall Street Journal, selon lesquelles l'opération pourrait s'élever à environ 9 milliards de dollars. Selon d'autres estimations, basées sur les dernières transactions dans ce secteur en Asie, ces activités pourraient être valorisées 6,7 à 8,9 milliards de livres sterling. A la mi-journée, le titre du distributeur britannique gagnait 4,88% à 243,63 pence.

L'activité de Tesco en Thaïlande représenterait environ 7 milliards de dollars. Le groupe possède environ 2 000 magasins dans le pays, où la moitié de ses revenus provient de la location de centres commerciaux, activité hautement rentable, et l'autre moitié de la distribution alimentaire, où la concurrence est peu intense. Un marché jugé qualitatif et au potentiel de croissance organique solide.

La branche malaise est valorisée, elle, entre 1,5 et 2 milliards de dollars. Tesco ne possède en effet que 74 magasins en Malaisie, et le marché y est jugé moins qualitatif qu'en Thaïlande.

Selon le cabinet d'études Bernstein, une vente en Asie signifierait la perte d'un des rares marchés où un bon retour sur capitaux investis est possible. Mais elle ferait sens si la valorisation reflète la rentabilité et le potentiel de croissance de ce marché, d'autant plus que la branche thaïlandaise notamment est largement sous-évaluée au sein du groupe.

Bernstein table plutôt sur une valorisation de 6,5 à 7,2 milliards de livres, compte tenu du fait qu'en Thaïlande, tous ses actifs ne sont pas listés, et estime que la transaction pourrait également se traduire par une hausse de 12% du cours de l'action Tesco et un début de sa revalorisation.

Le produit d'une telle opération pourrait être réutilisé par Tesco pour l'acquisition de ses propres titres, ou pour le versement d'un dividende spécial.

Toujours selon Bernstein, dans le premier cas, cela se traduirait par une appréciation du bénéfice par action (BPA) de 10% selon les hypothèses de prix retenues; dans le second cas, le versement d'un montant de 0,50 livre par action conduirait à une réduction de 14% du BPA.

source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2020

Getlink (+1,16% à 15,67 euros) est bien orienté sur la place de Paris, dans le sillage de son point d’activité 2019. Le concessionnaire du tunnel sous la Manche a fait preuve de résistance dans…

Publié le 23/01/2020

AXA étudierait diverses options pour ses activités au Moyen-Orient, y compris une vente potentielle...

Publié le 23/01/2020

Genfit abandonne 5,5% désormais ce jeudi à 16,86 euros dans un volume épais représentant près de 3% du capital échangé...

Publié le 23/01/2020

Cette émission obligataire de 500 ME est notamment destinée au refinancement de l'emprunt obligataire de 500 ME venant à échéance en avril 2020...

Publié le 23/01/2020

Renault chute de près de 6% ce jeudi à 36,75 euros sur le marché parisien, de retour au plus bas depuis la fin 2012, alors que Citigroup a dégradé le...