5 302.17 PTS
-
5 266.0
-0.64 %
SBF 120 PTS
4 251.13
+0.00 %
DAX PTS
12 470.49
-
Dowjones PTS
24 797.78
-0.67 %
6 759.26
+0.00 %
Nikkei PTS
21 736.44
-1.07 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La valeur du jour en Europe - SKY domine le FTSE 100 après avoir remporté les enchères sur les droits du foot anglais

| AOF | 90 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour en Europe - SKY domine le FTSE 100 après avoir remporté les enchères sur les droits du foot anglais
Credits  ShutterStock.com


Sky (+3,25% à 1 095 pence) s'affirme comme le champion du FTSE 100 ce matin après s'être imposé comme le grand gagnant des enchères portant sur les droits de diffusion du championnat anglais de football. Le groupe de télévision payante britannique a remporté quatre des sept lots mis en jeu, contre un pour BT Group et deux qui n'ont pas attiré le moindre acheteur. Et non seulement Sky va ainsi pouvoir diffuser plus de matchs sur les saisons 2019/2020 et 2021/2022 que sous l'enchère précédente - 128 contre 126 -, attirant une meilleure audience, mais en plus ces gains se font à moindre prix.

Contre toute attente - le consensus prévoyait une stabilisation des droits voire une hausse de 10% - Sky est parvenu à faire baisser de 16% le coût de ces acquisitions de droits à 1,193 milliard de livres sterling par an.

Le groupe de télévision payante a toutefois affiché sa volonté de réinvestir une partie de ces économies dans d'autres contenus, citant d'autres sports que le football mais aussi les films. Toutefois, Jefferies estime que le consensus portant sur les résultats du groupe pourrait être revu en hausse, ce qui suggèrerait que les analystes prévoient qu'une partie des économies ne sera pas réinvestie et ira directement soutenir les bénéfices du groupe.

L'analyste est de ceux-là, notant que des économies aussi importantes mettront du temps à être réinvesties et que le chiffre d'affaires de Sky sera de toute façon impacté favorablement par l'amélioration de son portefeuille de droits. En clair, Jefferies mise sur une hausse du levier opérationnel du groupe qui, même en réinvestissant ces économies, recueillera les fruits de ces gains au niveau de ses bénéfices. Le bureau d'études souligne enfin qu'un "environnement de prix plus rationnel devrait amener le consensus à reconsidérer la perspective d'une inflation des droits".

Sky voit la concurrence s'atténuer sur les droits sportifs

D'ailleurs, Liberum n'a pas attendu pour relever de 18% sa prévision de résultats pour 2019/2020 et de 930 à 970 pence son objectif de cours sur Sky.

Enfin, au-delà de la performance financière, les analystes notent que cette enchère souligne deux autres éléments favorables au groupe de télévision payante britannique. D'abord, son rival BT Group se retrouve en difficultés. Le champ de bataille des contenus, de sport ou d'autres, a été envahi ces dernières années par de nouveaux combattants. Outre les groupes de médias traditionnels, les opérateurs télécoms (BT, Altice) sont entrés dans le jeu des enchères pour faire pièce aux géants comme Netflix ou Amazon.

Ensuite, Jefferies note précisément que le groupe américain Amazon se montre, pour l'instant en tout cas, discret et n'a vraisemblablement pas concouru aux enchères pour les droits du football anglais.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2018

Les résultats de la phase IIb attendus en juin...

Publié le 22/02/2018

                   Communiqué de presse - Paris - 22/02/2018 - 7h30   Résultats annuels 2017   Forte amélioration des résultats et de la profitabilité…

Publié le 22/02/2018

Stratégie focalisée sur deux classes d'actifs, soit le retail et les bureaux et trois pays, soit le Luxembourg, la Belgique et l'Autriche : Renforcement de la position…

Publié le 22/02/2018

Le groupe a dépassé le cap des 6 MdsE de bénéfices. Un record...

Publié le 22/02/2018

L'année 2018 s'annonce plus compliquée, la faute à la vigueur de l'euro et à la hausse du prix des matières premières...

CONTENUS SPONSORISÉS