En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 447.44 PTS
+0.00 %
5 440.50
-0.13 %
SBF 120 PTS
4 358.59
+0.00 %
DAX PTS
12 765.94
-
Dowjones PTS
25 199.29
+0.32 %
7 390.13
+0.00 %
Nikkei PTS
22 826.19
+0.14 %

La valeur du jour en Europe RYANAIR chahuté après ses annulations

| AOF | 211 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour en Europe RYANAIR chahuté après ses annulations
Credits  ShutterStock.com


RyanAir perd 3,10% à 16,54 euros après l'annonce de l'annulation de près de 2 000 vols jusqu'à fin octobre. Ces annulations ont pour but "de restaurer la ponctualité au niveau de notre objectif annuel de 90 %" a déclaré la société dans un communiqué. Lors des deux dernières semaines, la compagnie a vu son niveau de ponctualité chuter à moins de 80% des vols en raison "de délais générés par l'intensité du trafic, de grèves, de conditions météorologiques défavorables et de l'obligation de respecter les obligations de congés des pilotes et des équipages".

L'annulation de vols est donc la solution trouvée par la compagnie pour retrouver sa ponctualité et s'éviter de payer des taxes d'aéroport supplémentaires à chaque fois qu'un appareil reste maintenu plus longtemps que prévu au sol.

D'apparence bénéfique cette action cache en réalité une situation plus compliquée. Pour répondre à la demande d'un secteur en pleine croissance, les compagnies ne cessent d'ouvrir de nouvelles routes entrainant une tension sur le marché du travail des pilotes.

Hors, sur ce marché RyanAir n'offre pas les meilleures garanties et "les pilotes qui ont le choix préfèrent se faire embaucher dans des compagnies offrant une meilleure rémunération, de meilleures conditions de repos et une plus grande stabilité du planning" selon Christophe Tharot, le président du Syndicat national des pilotes de lignes (SNPL) entrainant donc une pénurie de pilotes au sein de la compagnie.

Malgré ces contrariétés, la compagnie ne devrait pas trop souffrir de cette situation. En effet, tant que RyanAir proposera les tarifs les moins chers, les clients ne devraient pas se détourner de la compagnie d'autant que ses concurrents connaissent le même genre de problèmes.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2018

Dans le cadre de la procédure de redressement judiciaire de Rougier Afrique International...

Publié le 19/07/2018

Alstom a enregistré, au premier trimestre 2018/2019 clos fin juin, 2,6 milliards d’euros de commandes, en croissance de 38% (+42% à périmètre et taux de change constants). A 35,5 milliards…

Publié le 19/07/2018

Publicis a enregistré une baisse organique de ses revenus de 2,1% au deuxième trimestre, à 2,198 milliards d'euros. Son activité avait progressé de 1,6% au premier trimestre. Le groupe incrimine…