En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 478.18 PTS
+0.04 %
5 471.00
+0.11 %
SBF 120 PTS
4 383.62
-0.02 %
DAX PTS
12 351.66
+0.01 %
Dowjones PTS
26 557.15
-0.02 %
7 538.98
-0.13 %
1.177
+0.19 %

La valeur du jour en Europe - ROCHE pénalisé par un départ surprise

| AOF | 106 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour en Europe - ROCHE pénalisé par un départ surprise
Credits  ShutterStock.com


Roche abandonne 0,87% à 240,20 francs suisses à Zurich. Les investisseurs s'inquiètent de l'impact du départ inattendu de Roland Diggelmann, directeur de la division diagnostics (20% de l'activité totale) sur la stratégie du laboratoire pharmaceutique dans une période cruciale pour le secteur. Face à la concurrence des biosimilaires et à l'essor de l'immunothérapie, ces traitements qui stimulent le système immunitaire afin de lutter contre le cancer, Roche, comme ses principaux concurrents, a lourdement investi ces dernières années dans la pharmacie bien sûr, mais aussi dans le diagnostic.

Depuis 2015, le groupe a ainsi multiplié les rachats de technologies pour disposer d'outils de diagnostic à tous les stades de la prise en charge du cancer, du dépistage jusqu'au monitoring du traitement afin de dégager des synergies entre cette spécialité et l'immunothérapie.

Le départ de Roland Diggelmann, remplacé provisoirement par Richael Heuer, responsable régional de Roche Diagnostics pour l'Europe, le Moyen-Orient, l'Afrique et l'Amérique latine, ne devrait pas changer la donne.

En revanche révèle Reuters, ce départ pourrait avoir des conséquences significatives sur l'activité diabète du groupe.

Selon l'agence de presse, Roland Diggelmann s'opposait depuis des années à l'idée que Roche ferait mieux de lâcher son activité diabètes, à l'instar de Johnson & Johnson et Bayer, dans un contexte de concurrence croissante et de pression des systèmes d'assurance médicale publics pour limiter les remboursements.



source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2018

Total, Borealis et NOVA Chemicals prennent la décision d'investissement dans une nouvelle unité

Publié le 25/09/2018

Air France et Booking.com ont signé un nouvel accord de partenariat...

Publié le 25/09/2018

" Armani habille les épouses, Versace les maîtresses ". Pas sûr que ce dicton résiste au rachat de la marque baroque et flamboyante créée par Gianni Versace il y a quarante ans par le…

Publié le 25/09/2018

Total indique avoir signé un accord avec Chevron pour acquérir la totalité du capital de la société Chevron Denmark, qui détient une participation de...

Publié le 25/09/2018

Total a confirmé ses principaux objectifs pour les années à venir lors d'une réunion investisseurs organisée aujourd'hui à New York. Sur la période 2017-2020, la compagnie pétrolière prévoit…