5 277.58 PTS
-0.23 %
5 268.0
-0.37 %
SBF 120 PTS
4 224.43
-0.35 %
DAX PTS
12 419.00
-0.55 %
Dowjones PTS
24 964.75
-1.01 %
6 779.69
+0.00 %
Nikkei PTS
21 970.81
+0.21 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La valeur du jour en Europe - PEARSON peine à rassurer sur l'évolution de son bilan et de son dividende

| AOF | 172 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour en Europe - PEARSON peine à rassurer sur l'évolution de son bilan et de son dividende
Credits  ShutterStock.com


Pearson (-0,22% à 688 pence), en hausse en début de séance, s'est retourné à la baisse après avoir annoncé la cession d'une partie de sa participation dans Penguin Random House Venture (PRH). Cette opération lui permet de rassurer les investisseurs sur deux points : la faiblesse de son bilan et la rémunération de ses actionnaires. Détenant 47% de PRH aux côtés de l'allemand Bertelsmann, Pearson va donc abaisser sa participation à 25% en cédant 22% du capital de sa filiale à son partenaire.

Cette opération, qui valorise PRH 3,55 milliards de dollars et devrait être finalisée d'ici septembre, va se traduire par un produit de cession de près d'1 milliard de dollars. Pearson va en consacrer 300 millions à des rachats d'actions. D'autre part, en conservant 25% du capital de Penguin Random House Venture, la société s'assure un flux de dividende régulier. Pour maximiser ses chances de toucher une rémunération de la part de cette filiale, Pearson a également annoncé une recapitalisation de PRH dans les deux années suivant la cession de sa participation. "Si le ratio dette nette sur Ebitda de PRH tombe sous 2 fois, cela se traduira par une hausse du dividende versé à chacun de ses actionnaires", a précisé Pearson.

Dans ce contexte, Pearson a indiqué qu'il s'engageait dans une politique de dividende "durable et progressif", un discours qui cherche à rassurer les marchés alors qu'il avait annoncé en janvier une réduction de son dividende 2017 suite à un avertissement sur ses résultats.

Dans une note, les analystes de Liberum font la fine bouche face à ces annonces. D'abord, ils soulignent que Pearson ne retournera à ses actionnaires qu'une partie du produit de la cession de PRH - 300 millions - comme s'il n'était pas si sûr qu'il veut bien le dire de la solidité de son bilan. Ensuite, Liberum note que le dividende va être indexé sur les profits du groupe hors contribution de PRH, qui représentait environ 1/3 de son bénéfice après impôt. Le broker table donc sur une base de 30 pence par action et, dans l'hypothèse où le dividende serait couvert deux fois, il s'élèverait à 15 pence. Son rendement serait alors de seulement 2%, calcule Liberum.

Pour l'heure, Pearson n'a pas revu ses prévisions de résultats annuels et table toujours sur un bénéfice opérationnel ajusté compris entre 570 et 630 millions de livres et sur un bénéfice par action compris entre 48,5 et 55,5 pence. Tout au plus évoque-t-il une possible dilution de 4 pence si la cession de PRH et les rachats d'actions se déroulent dans le calendrier prévu.




source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2018

Le plus grand hôpital du sud de la Thuringe, le SRH Zentralklinikum de Suhl, a décidé de poursuivre sa collaboration fructueuse avec Spie Deutschland & Zentraleuropa, qui sera ainsi en charge des…

Publié le 21/02/2018

Le titre poursuit son mouvement de repli suite à la cassure d'une ligne de tendance haussière qui a soutenu les cours de février 2017 à janvier 2018. Du côté des indicateurs techniques, les…

Publié le 21/02/2018

Objectif rehaussé à 190 euros

Publié le 21/02/2018

Jeu disponible en mars...

Publié le 21/02/2018

La justice transalpine pourrait finalement avoir à trancher...

CONTENUS SPONSORISÉS