En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 054.58 PTS
+1.39 %
6 048.00
+1.35 %
SBF 120 PTS
4 762.32
+1.18 %
DAX PTS
13 562.30
+1.3 %
Dow Jones PTS
29 160.09
-0.09 %
9 216.98
+0. %
1.103
-0.18 %

La valeur du jour en Europe PEARSON continue de revoir ses ambitions à la baisse

| AOF | 122 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour en Europe PEARSON continue de revoir ses ambitions à la baisse
Credits  ShutterStock.com


Pearson perd près de 8% à 569,60 pence au London Stock Exchange. L'éditeur anglais est affecté par l'annonce ce matin du départ de son directeur financier, et par ses résultats 2019 (revus à la baisse en septembre) et des perspectives 2020 décevants. Son chiffre d'affaires sous-jacent est resté stable, pénalisé par une baisse de 3% en Amérique du Nord. L'Ebit ajusté est ressorti à 580 millions de livres, contre un consensus à 595 millions, en incluant les 25% de la participations dans PHR. En 2020, le bénéfice par action est attendu autour 44 à 52,2 pence, soit de 2 à 18% sous le consensus.

Pearson anticipe par ailleurs un Ebit ajusté de 500 à 580 millions de livres pour la nouvelle année (Penguin Random House inclus). 76% de l'activité devrait soutenir une faible croissance à un chiffre, l'éditeur estimant que le marché nord-américain devrait continuer de chuter, en particulier sur le segment du matériel pédagogique à l'université. La croissance sur le digital devrait, elle, s'accélérer.

Annoncé en décembre, c'est aujourd'hui que Pearson commence son programme de rachat d'actions visant à reverser à ses actionnaires 350 millions de livres.

Enfin, Pearson a annoncé que son directeur financier, Coram Williams, qui part pour l'Europe continentale occuper un poste similaire, sera remplacé par son adjoint Sally Johnson.

John Fallon, directeur général du groupe, a déclaré: "Nous avons assuré une croissance neutre du chiffre d'affaires cette année et publié des revenus opérationnels dans la fourchette de prévisions, avec des ventes beaucoup plus faibles aux Etats-Unis des supports pédagogiques de l'enseignement supérieur, compensées par une bonne performance des 76% restant de l'activité de Pearson. Pearson est maintenant une entreprise plus simple, plus efficace, avec de solide bases financières. ce qui nous permet de continuer à investir dans les innovations numériques et les produits de plateforme."

source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2020

SCHNEIDER ELECTRIC constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Call N658S émis…

Publié le 24/01/2020

Plus forte hausse du CAC 40, Carrefour gagne 4,79% à 15,32 euros, le groupe ayant confirmé son objectif de résultat opérationnel courant (ROC) 2019 en dépit des mouvements sociaux en France en…

Publié le 24/01/2020

Compagnie des Alpes progresse de 0,50 % à 30,15 euros sur la place de Paris, dans le sillage de son point d’activité du premier trimestre 2019-2020 (clos fin décembre). Ainsi, l’exploitant de…

Publié le 24/01/2020

Le titre Renault poursuit sa dégringolade, en repli de 1,8% ce vendredi à 36,30 euros sur le marché parisien, de retour au plus bas depuis la fin...

Publié le 24/01/2020

Safran grimpe de près de 3% à 146,25 euros ce vendredi, alors que c'est au tour de Morgan Stanley de revoir à la hausse son cours cible sur la valeur...