En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 224.29 PTS
-3.91 %
4 235.00
-3.64 %
SBF 120 PTS
3 326.76
-3.42 %
DAX PTS
9 628.18
-3.1 %
Dow Jones PTS
21 917.16
-1.84 %
7 813.50
+0. %

La valeur du jour en Europe - METRO reste pénalisé par la Russie et Real

| AOF | 338 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour en Europe - METRO reste pénalisé par la Russie et Real
Credits  ShutterStock.com


Metro perd 8,60% à 12,25 euros après avoir dévoilé un résultat opérationnel annuel plus faible que prévu. Sur l’exercice 2017/2018, clos fin septembre, le distributeur allemand a affiché un bénéfice net de 348 millions d’euros (+0,9%). L’Ebitda ressort sous les attentes à 1,52 milliard, en baisse de 5,3%. Quant au chiffre d’affaires, il s’élève à 36,53 milliards, en repli de 1,6%. Metro avait attribué fin octobre la baisse de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre 2017/2018, impacté par un recul des ventes en Russie et la contre-performance de Real, actuellement en cours de cession.

"Nous avons réalisé des progrès significatifs dans de nombreux domaines, mais nous avons également dû relever un certain nombre de défis inattendus. Nous avons fait beaucoup de chemin dans notre transformation pour nous concentrer pleinement sur le commerce de gros, qui a enregistré une croissance positive à périmètre et taux de change constants pour la cinquième année consécutive", a déclaré Olaf Koch, directeur général du groupe.

La situation du distributeur allemand devrait rester difficile pour l'exercice 2018/2019.

Le groupe anticipe une hausse de ses ventes sur la période de 1 à 3%, grâce à des perspectives favorables en Europe de l'Est et en Asie, mais prévoit un repli de son Ebidta, entre 2 et 6%, toujours impacté par des difficultés en Russie, qui l'ont d'ailleurs amener à lancer un profit warning en avril dernier. 

Pour palier à ces difficultés, le groupe tente d'y restructurer ses activités.

"Grâce aux mesures prises pour nos activités en Russie, nous avons été en mesure de prouver au second semestre que nous sommes capables de relever et de résoudre les défis" précise Olaf Koch.

Quant à Real, le processus de vente progresse bien selon le groupe.

"L'année prochaine, nous serons de nouveau très actifs. Nos priorités sont le recentrage continu sur nos groupes cibles clés HoReCa et Trader, ainsi que l'expansion de nos activités numériques", conclut le directeur général du groupe.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/04/2020

La Prudential Regulation Authority (PRA), l'organisme de réglementation des services financiers du Royaume-Uni, s'est félicité des décisions prises par les conseils d'administration des grandes…

Publié le 01/04/2020

Assemblée générale convoquée pour le 22 avril...

Publié le 01/04/2020

Generix a mis en place toutes les mesures nécessaires pour adapter sa structure de charges...

Publié le 01/04/2020

Dans le contexte d’épidémie de Coronavirus, des restrictions de circulation et des mesures de confinement imposées par le gouvernement, le Conseil d’administration de Gecina, réuni le 31 mars…

Publié le 01/04/2020

Précédemment, le Conseil d'administration de Savencia Fromage & Dairy avait proposer la distribution d'un dividende de 1,30 euro par action au titre de 2019...