En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

La valeur du jour en Europe - MARKS & SPENCER peine à convaincre après ses semestriels et le départ de sa directrice financière

| AOF | 208 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour en Europe - MARKS & SPENCER peine à convaincre après ses semestriels et le départ de sa directrice financière
Credits  ShutterStock.com


Marks & Spencer laisse décidément les investisseurs perplexes avec ses nombreuses annonces du jour. Le titre du distributeur britannique a pris la tête du FTSE 100 dans les premiers échanges avant de se retourner brutalement à la baisse. Il oscille désormais autour de l'équilibre, à environ 327,5 pence dans un marché certes en léger repli de 0,23%. De prime abord, les résultats semestriels publiés ce matin par Marks & Spencer sont pourtant supérieurs aux attentes.

Sur la période de six mois close fin septembre, le bénéfice imposable du distributeur a été multiplié par 4,7 à 118,3 millions de livres sterling. Ajusté des éléments exceptionnels liés à la restructuration du groupe, qui ont pesé à hauteur de 100,8 millions de livres (-51,1%), le bénéfice net imposable de Marks & Spencer a reculé de 5,3% à 219,1 millions de livres sterling. Le consensus Reuters le donnait à 201 millions de livres.

Enfin, le chiffre d'affaires semestriel du distributeur a atteint 5,125 milliards de livres, en croissance de 2,6%. A changes constants, il a progressé de 2%. Sur le seul deuxième trimestre, la croissance à changes constants des ventes de Marks & Spencer a été de 2,2% après +1,8% au premier trimestre. En organique, les ventes trimestrielles du non-alimentaire ont ralenti leur repli à 0,1% (contre -1,2% au premier trimestre). Les ventes alimentaires ont aussi baissé de 0,1% en organique, comme sur les trois mois précédents.

Là encore, l'heure devrait plutôt être à la satisfaction face au redressement qui continue sous la houlette du PDG Steve Rowe qui a tranché dans le vif en réduisant les surfaces allouées à l'alimentaire dans ses magasins, déployé un nouveau format spécialisé sur ce segment et opté pour une politique agressive sur le non-alimentaire.

Seulement, note UBS, la concurrence se fait de plus en plus forte dans l'alimentaire et pèse sur la marge brute de M&S sur ce segment. Résultat, le groupe ralentit le rythme d'ouvertures de nouveaux magasins pour limiter l'inflation de ses coûts. D'ailleurs, Marks & Spencer a abaissé de 400 à 300/350 millions de livres sterling sa prévision de dépenses d'investissement pour cette année, observe l'analyste.

UBS ajoute que cette publication met en lumière les efforts que Marks & Spencer doit encore faire pour être réellement tirer d'affaire. Le groupe a annoncé l'accélération de son plan de transformation et notamment la rationalisation des espaces commerciaux alloués à son offre non-alimentaire mais aussi les réductions "substantielles" de coûts.

Autre nuage qui est venu assombrir la publication : Marks & Spencer a annoncé le départ prochain de sa directrice financière.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.