5 514.75 PTS
+0.36 %
5 516.0
+0.38 %
SBF 120 PTS
4 412.38
+0.40 %
DAX PTS
13 410.21
+0.97 %
Dowjones PTS
26 017.81
+0.00 %
6 811.38
+0.00 %
Nikkei PTS
23 808.06
+0.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La valeur du jour en Europe - Les fabricants de semiconducteurs à la peine après de nouvelles rumeurs sur l'iPhone X d'APPLE

| AOF | 139 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour en Europe - Les fabricants de semiconducteurs à la peine après de nouvelles rumeurs sur l'iPhone X d'APPLE
Credits  ShutterStock.com


Quand Apple tousse, c'est tout le secteur des semiconducteurs à l'échelle mondiale qui s'enrhume. Et tant pis si les symptômes restent à confirmer et si une première alerte a été finalement parfaitement soignée fin octobre. Pour la reprise des cotations en Europe après le long week-end de Noël, STMicroelectronics (-2,34% à 18,155 euros), Dialog (-5,73% à 23,945 euros) ou encore Infineon (-1,21% à 22,935 euros) sousperforment des marchés globalement stables. Ils se placent ainsi dans le sillage de leurs homologues américains qui ont baissé hier à Wall Street à la suite d'Apple (-2,13%).

Cette vague de défiance à l'égard du secteur des semiconducteurs - qui reste au demeurant l'un des segments ayant le mieux performé cette année - est liée à des rumeurs en provenance de la chaine de fabrication des iPhones, relayées par la presse taïwanaise. Des grands noms de l'île comme Foxconn font partie des principaux sous-traitants de la Pomme.

Selon ces sources, Apple aurait abaissé de 50 à 30 millions d'unités ses prévisions de ventes pour son iPhone X au premier trimestre 2018. Le dernier-né de la firme américain est en vente depuis le 3 novembre. Il embarque notamment des fonctions de reconnaissance faciale qui fonctionnent sur l'imageur 3D de STMicroelectronics.

Toujours selon la presse de Taïwan, ces craintes sur les ventes auraient déjà eu un impact opérationnel puisqu'Apple aurait arrêté la production de processeurs A11 pour l'iPhone X et Foxconn aurait stoppé les embauches dans son usine de Zhengzhou.

Fin octobre, une alerte du même type avait secoué Apple et le secteur des semiconducteurs. Le groupe américain avait alors rassuré en faisant état d'une "demande des clients hors normes" pour ses deux derniers appareils, l'iPhone X et l'iPhone 8. L'accès de faiblesse du jour est aussi à relativiser au vu de la performance en Bourse d'Apple, qui reste proche de ses plus hauts historiques, et des fabricants européens de semiconducteurs dont l'indice de référence, le Stoxx 600 Technology, gagne toujours près de 20% depuis le début de l'année.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Moody's a fait savoir, dans un commentaire sur Carrefour, que la notation Baa1 qu'elle attribue au distributeur "repose sur la perspective que Carrefour va progressivement stabiliser sa rentabilité".…

Publié le 19/01/2018

Le calendrier s'étoffe (un peu)...

Publié le 19/01/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 19/01/2018

PSA annonce que sa politique de l’emploi pour l’année 2018 (DAEC) vient d’être approuvée par le Comité Central d’Entreprise du groupe. Ainsi, cinq organisations syndicales sur six (CFDT,…

Publié le 19/01/2018

Schlumberger a fortement creusé sa perte nette au quatrième trimestre, à plus de 2 milliards de dollars contre 204 millions un an plus tôt. Elle intègre notamment des dépréciations des actifs…

CONTENUS SPONSORISÉS