En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 786.17 PTS
-
4 792.50
-
SBF 120 PTS
3 809.47
-
DAX PTS
10 891.79
+0.33 %
Dowjones PTS
24 065.59
+0.65 %
6 669.64
+1.97 %
1.140
-0.02 %

La valeur du jour en Europe La fusion Alstom-Siemens inquiète la Commission européenne dans les trains à grande vitesse

| AOF | 264 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour en Europe La fusion Alstom-Siemens inquiète la Commission européenne dans les trains à grande vitesse
Credits Nataliya hora  ShutterStock.com


La fusion entre Alstom (-1,78 % à 37,62 euros) et la branche mobilité de l'allemand Siemens entrerait-elle dans un tunnel ? La commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager a fait part aujourd’hui de son inquiétudes quant à l'impact d’un tel rapprochement sur les trains à grande vitesse en Europe, rapporte Reuters. Le groupe issu de la fusion, baptisé "Railbus" par certains observateurs, se poserait en effet comme un géant du ferroviaire au niveau mondial.



Cela avait d'ailleurs conduit la Commission européenne à ouvrir une enquête approfondie sur le sujet en juillet dernier.

Selon Reuters, pour amadouer la gardienne de la concurrence en Europe, Siemens et Alstom auraient proposé des concessions dans leurs technologies de train à grande vitesse et dans leurs activités de signalisation.

S'agissant du volet trains à grande vitesse, les deux sociétés proposeraient de céder la plate-forme Pendolino d'Alstom ou la plate-forme Velaro Novo de Siemens, rapporte Reuters.

Concernant les actifs de signalisation, les deux sociétés proposeraient à la vente les trois quarts de ceux d'Alstom en Europe, ajoute le média.

Aucun commentaire officiel n'est disponible pour le moment.

Ce qui est sûr, en revanche, c'est que la semaine dernière, Alstom et Siemens ont proposé un ensemble de "remèdes" afin d'apprivoiser la Commission européenne "tout en préservant les fondamentaux économiques et industriels de la transaction".

Les remèdes portaient principalement sur des activités de signalisation ainsi que des produits de matériels roulants et représentaient environ 4 % du chiffre d'affaires de l'entité combinée.

Toutefois, il n'y a pas de certitude que le contenu de cette proposition sera suffisant pour répondre aux préoccupations de la Commission. Une décision de la Commission est attendue d'ici le 18 février 2019.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/01/2019

  JCDecaux remporte un nouveau contrat de mobilier urbain publicitaire analogique et digital pour 11 ans à Rotterdam     Paris, le 15 janvier 2019 - JCDecaux SA (Euronext…

Publié le 15/01/2019

Ce brevet renforce la propriété intellectuelle mondiale de Tedopi en immuno-oncologie...

Publié le 15/01/2019

Communiqué financier Tremblay-en-France, le 15 janvier 2019 Aéroports de Paris SA   Aéroports de Paris SA prend acte du refus d'homologation de ses tarifs de redevances…

Publié le 15/01/2019

Le groupe se prépare à accélérer son développement  et à déployer son offre pour l'Industrie 4.0   Paris, le 15 janvier 2019 - Lectra renforce son Comité…

Publié le 15/01/2019

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 167 886 006,48 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000 SAINT-ETIENNE 554 501 171 R.C.S.…