5 526.51 PTS
+0.58 %
5 533.5
+0.75 %
SBF 120 PTS
4 420.31
+0.58 %
DAX PTS
13 434.45
+1.15 %
Dowjones PTS
26 071.72
+0.21 %
6 834.33
+0.34 %
Nikkei PTS
23 808.06
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La valeur du jour en Europe - L'Italie se prépare à une année 2018 compliquée

| AOF | 321 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour en Europe - L'Italie se prépare à une année 2018 compliquée
Credits  ShutterStock.com


2018 n'a pas encore commencé que les actifs italiens se retrouvent déjà en difficultés, en prévision des turbulences politiques que risque de connaitre la péninsule l'année prochaine. Le FTSE MIB, l'indice phare de la Bourse de Milan, signe aujourd'hui la plus forte baisse des principaux marchés européens : -0,67% quand le Dax allemand cède 0,48%, le CAC parisien 0,23% et l'Ibex espagnol 0,4%. Plus significatif, ce sont une nouvelle fois les valeurs bancaires qui pèsent sur le marché italien : UBI Banca perd 1,29%, Unicredit 1,07%...

Sur le marché obligataire, l'heure est également à la liquidation des actifs italiens : le taux souverain à 10 ans bondit de 5 points de base contre +3 points de base pour l'OAT française et +2 points pour le Bund allemand.

Cette vague vendeuse plus marquée en Italie qu'ailleurs s'explique par la décision du président de dissoudre le Parlement, lançant ainsi la campagne officielle pour les élections législatives. Ces dernières se tiendront le 4 mars. D'ici là, les investisseurs n'ont plus qu'à espérer que les choses se décantent dans le milieu politique italien où l'incertitude est immense avant ce scrutin. Dans un système où prévaut la proportionnelle, trois partis peuvent prétendre incarner le pouvoir : la droite où Silvio Berlusconi tente de tirer les ficelles, le centre gauche d'où vient l'actuel premier ministre Gentiloni et où Matteo Renzi tente un come-back, et le mouvement anti-Europe 5 étoiles.

Une chose est sûre : l'éventualité d'une coalition à l'allemande en cas de majorité introuvable n'a quasiment aucune chance de se concrétiser, ce qui risque de plonger l'Italie dans une nouvelle période d'instabilité.

Ces dernières semaines, les gestionnaires d'actifs qui délivraient leurs perspectives pour 2018 ont très souvent cité cette élection en Italie comme un point à surveiller de près. AllianzGI en a même fait le risque n°1 tant le pays est endetté et tant son système bancaire présente encore des fragilités importantes.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Après PSA Groupe, la Société Générale entend utiliser le nouveau dispositif pour réduire ses effectifs.

Publié le 19/01/2018

          CE COMMUNIQUÉ NE PEUT PAS ÊTRE PUBLIÉ, DISTRIBUÉ OU DIFFUSÉ, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE, EN AUSTRALIE, AU…

Publié le 19/01/2018

Luxembourg, 19 janvier 2018 - Aperam annonce aujourd'hui son calendrier financier pour 2018.   Calendrier de résultats*: 30 janvier 2018: résultats du 4ème trimestre 2017 et de…

Publié le 19/01/2018

Airbus serait en négociations avec British Airways pour une possible commande de très gros porteurs A380, selon l'agence 'Bloomberg'.

Publié le 19/01/2018

  Information relative au nombre d'actions et de droits de vote prévues par l'article 223-16 du règlement général de l'Autorité des marchés…

CONTENUS SPONSORISÉS