En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 754.08 PTS
-
4 765.0
+0.24 %
SBF 120 PTS
3 776.40
-
DAX PTS
10 740.89
-
Dowjones PTS
23 675.64
+0.35 %
6 491.52
+0.00 %
1.138
+0.13 %

La valeur du jour en Europe - KINGFISHER va quitter la Russie, l'Espagne et le Portugal

| AOF | 189 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour en Europe - KINGFISHER va quitter la Russie, l'Espagne et le Portugal
Credits  ShutterStock.com


Kingfisher, maison-mère des enseignes Brico Depôt et Castorama en France, recule de 2,92% à 239,1 pence à la Bourse de Londres, soit la seconde plus forte baisse du FTSE 100. A l'occasion de la publication de revenus au troisième trimestre impactés par le repli des ventes chez Castorama, le distributeur britannique a indiqué vouloir quitter plusieurs pays. Une inquiétude de plus pour les investisseurs, qui voient le titre Kingfisher dégringoler de 28% depuis le début de l'année.



"Nous nous engageons à respecter notre plan et à bâtir une entreprise solide à long terme. Dans le cadre de cet engagement, nous avons pris la décision de quitter la Russie, l'Espagne et le Portugal. Cela nous permettra d'appliquer notre stratégie avec plus de concentration et d'efficacité dans nos principaux marchés" a déclaré Véronique Laurie, directrice générale du groupe. 

Une décision qui sème un peu plus le trouble chez les investisseurs, dans le sillage de résultats trimestriels en demi-teinte. Kingfisher a fait état d'une progression de son chiffre d'affaires de 1,2% à 3,04 milliards de livre sterling. Il a cependant accusé un repli de 1,3% de ses ventes à surface comparable.

Le groupe britannique a, en grande partie, été pénalisé par le recul de 7,6% à taux de change constants des ventes de Castorama en France.

"Notre principal défi est Castorama France et nous avons partagé notre plan d'action pour y remédier au cours du semestre. Notre plan d'action est maintenant mis en œuvre pour cette année", a déclaré Kingfisher. Avant d'ajouter "qu'il n'existe pas de solution miracle".

B&Q a également accusé un repli de 2,8% de ses ventes. 

Enfin le tableau s'éclaircit du côté de Bricot Dépôt, et de Screwfix au Royaume Uni et Irlande, où les ventes ont respectivement progressé de 2,4% et 10,6%.



source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

Après prise en compte du résultat semestriel, les capitaux propres part du Groupe au 30 septembre 2018 sont positifs et s'élèvent à 1 ME...

Publié le 18/12/2018

Le paiement en numéraire et/ou la livraison des actions seront effectués à compter du 15 février 2019...

Publié le 18/12/2018

Claude Tempé quitte ses fonctions. Sylvestre Blavet lui succède...

Publié le 18/12/2018

Cet ensemble de sociétés vend aux grandes surfaces de bricolage et grandes surfaces alimentaires en France et en Espagne une gamme très complète de robinetterie pour les salles de bain et les…

Publié le 18/12/2018

Tikehau Capital et Bpifrance entrent au capital de GreenYellow, via une augmentation de capital de 150 ME...