Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 797.98 PTS
-
5 813.00
+0.33 %
SBF 120 PTS
4 581.50
-
DAX PTS
13 976.00
-
Dow Jones PTS
31 961.86
+1.35 %
13 302.19
+0. %
1.218
+0.13 %

La valeur du jour en Europe - HSBC accentue son pivot vers l'Asie, plusieurs repreneurs pour la banque de détail en France

| AOF | 131 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour en Europe - HSBC accentue son pivot vers l'Asie, plusieurs repreneurs pour la banque de détail en France
Credits  ShutterStock.com


A l'occasion de la publication résultats annuels marqués par la crise sanitaire, HSBC a annoncé son intention d'accentuer son tropisme asiatique. Elle a réalisé en Asie plus de la moitié de son activité l'année dernière et entend y investir 6 milliards de dollars dans les 5 ans, en particulier dans la gestion de fortune. A la Bourse de Londres, l'action HSBC perd 1,54% à 425 pence dans un contexte pourtant porteur pour le secteur à la faveur de la pentification de la courbe de taux.

Sur les trois derniers mois de 2020, les profits de l'établissement sino-britannique ont moins reculé que prévu. Le bénéfice ajusté a pourtant été amputé de 50% à 2,2 milliards de dollars en raison du bond de 69% des provisions pour créances douteuses, représentant désormais 1,17 milliard de dollars. Le consensus compilé par la banque était plus pessimiste, s'élevant à 1,8 milliard pour le bénéfice ajusté.

A l'instar de ses concurrentes américaines et européennes, l'argent mis en réserve dans l'hypothèse où certains prêts ne seraient pas remboursés, bien que le montant soit important, a notamment surpris favorablement.

La banque britannique a aussi été confrontée à une chute de 14% à 11,824 milliards de dollars de ses revenus, la hausse de l'activité des métiers liés aux marchés financiers étant plus que compensée par la baisse des taux d'intérêt.

Reconnaissant que ces derniers resteront bas plus longtemps que prévu, la banque a réduit ses ambitions en termes de rentabilité à moyen terme. HSBC ne prévoit plus d'atteindre son objectif de rendement des fonds propres tangibles (RoTE) compris entre 10 et 12 % en 2022 et vise désormais un RoTE supérieur ou égal à 10 % à moyen terme. Le rendement est tombé à 3,1% en 2020.

La banque cible par ailleurs un ratio de fonds propres durs d'au moins 14% et s'attend à ce qu'il soit compris entre 14% et 14,5% à moyen terme. Il s'élevait à 15,9% à fin décembre 2020, en hausse de 1,2 point sur un an.

Elle compte également verser entre 40% et 55% de ses profits sous la forme de dividendes à partir de 2022. HSBC a annoncé aujourd'hui le versement d'un dividende de 15 cents par action, étant limitée par la Banque d'Angleterre dans sa politique de rémunération de ses actionnaires.

HSBC a profité de cette publication pour annoncer l'accentuation de son pivot vers l'Asie où elle compte investir au moins 3,5 milliards de dollars dans la gestion de fortune et 0,8 milliard de dollars dans ses activités de marché. La banque va de plus investir 2 milliards de dollars dans la banque de gros.

Ses revenus en Asie ont représenté 53% du total contre 27% en 2010 et elle y a réalisé un profit avant impôts de 12,83 milliards de dollars. Du fait des pertes enregistrées ailleurs, le groupe HSBC dans son ensemble a généré 8,8 milliards de dollars de bénéfices.

HSBC souhaite aligner l'allocation de son capital à cette nouvel réalité. La banque vise l'allocation d'environ 50% de ses fonds propres tangibles à cette région à moyen terme contre 42% actuellement. L'importance accordée à la gestion de fortune se traduit par l'objectif d'une augmentation de 10 points à 35% des fonds propres, qui lui sont alloués.

Cette priorité accordée à l'Asie se fera au détriment de l'Europe, où la banque a perdu 4,2 milliards de dollars, et des Etats-Unis.

S'agissant de ses activités de banque de détail en France, HSBC Group a indiqué qu'elle était proche de la fin de son examen stratégique et était en négociation avec plusieurs repreneurs potentiels en vue d'une vente. Cette même activité aux Etats-Unis pourrait subir le même sort. HSBC étudie les "options organique et inorganique" à son sujet.

source : AOF

 ■

2021 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/02/2021

Sans surprise, Safran a souffert l'an dernier...

Publié le 25/02/2021

Casino a réalisé en 2020 un résultat opérationnel courant de 1,426 milliard d'euro, en hausse de 25,2% à taux de change constant. Le grand distributeur a recueilli les fruits de ses économies…

Publié le 25/02/2021

Sur l'ensemble du Groupe Gorgé, l'année 2020 aura été marquée par un impact fort mais momentané de la crise sanitaire...

Publié le 25/02/2021

Arkema a réalisé une meilleure fin d'année qu'anticipé par le marché avec un EBITDA quasi stable, à 289 ME (259 ME de consensus), soutenu par les...

Publié le 25/02/2021

Axa aborde cette année avec confiance après avoir vu son profit net reculer de 18% à 3,164 milliards d'euros en 2020...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne