5 349.78 PTS
-0.14 %
5 333.5
-0.45 %
SBF 120 PTS
4 255.07
-0.44 %
DAX PTS
13 020.44
-0.36 %
Dowjones PTS
24 508.66
-0.31 %
6 389.91
+0.00 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La valeur du jour en Europe - HEINEKEN sous pression

| AOF | 143 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour en Europe - HEINEKEN sous pression
Credits  ShutterStock.com


Heineken perd près de 4% à 84,12 euros à Amsterdam, pénalisé par la cession de 5,24% de son capital par Fomento Economico Mexicano (Femsa), pour environ 2,5 milliards d'euros. Les titres ont été cédés à des investisseurs institutionnels hors du Mexique à l'occasion d'un placement effectué au prix de 84,50 euros, soit avec un rabais de 3,5% par rapport au cours de clôture de la veille (87,59 euros). En janvier 2010, Femsa avait cédé son activité bières (Sol, Tecate, Carta Blanca, Dos Equis et Kaiser,...) à Heineken en échange d'actions du brasseur néerlandais.

A l'époque, le titre cotait 33 euros. En un peu plus de sept ans, la hausse est de 156%, soit une plus-value particulièrement mousseuse pour le mexicain.

Concrètement, Femsa a cédé 22,485 millions d'actions Heineken, soit 3,9% du capital, au prix de 84,50 euros par action. Le conglomérat a également vendu 2,67% du capital de la maison-mère Heineken Holding à 78 euros par action.

A la suite de cette transaction, la participation de Femsa dans Heineken passe de 12,53% à 8,63%. Sa participation dans Heineken Holding est ramenée, elle, de 14,94% à 12,26%.

Femsa entend garder, comme les accords noués en 2010 le stipulent, sa place au conseil d'administration d'Heineken et ses deux places au conseil d'Heineken Holding.

Dans un communiqué, le PDG de Femsa a sobrement assuré qu'il conservait toute sa confiance dans les perspectives d'Heineken à long terme. Cette monétisation partielle de sa participation lui permet de dégager des fonds pour d'autres investissements au Mexique tout en restant un des principaux actionnaires du brasseur.

Cette transaction a permis à l'Arche Green, la société qui regroupe les intérêts de la famille Heineken, de se renforcer dans Heineken Holding avec le rachat de 200 millions d'euros de titres auprès de Femsa.

Au 31 décembre 2016, Heineken Holding détenait 50,005% du capital d'Heineken. L'Arche Green possédait 51,709% d'Heineken Holding. La famille Heineken détenait 88,67% d'Arche Green.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Après le rebond récent

Publié le 15/12/2017

Nexans aligne une troisième séance de forte baisse à l'ouverture, en repli de 1,5% à 47,8 euros...

Publié le 15/12/2017

Relativement atténué cette année, le thème de la consolidation du secteur des télécoms en Europe fait son retour avec l'annonce, faite ce matin, du projet de rapprochement entre T-Mobile NL et…

Publié le 15/12/2017

AssurCopro, leader français du courtage en assurance à destination des copropriétés, acquiert le cabinet INSOR. Il s’agit de la troisième opération significative de croissance externe…

Publié le 15/12/2017

Le CFIUS se fait attendre...

CONTENUS SPONSORISÉS