5 359.38 PTS
+0.35 %
5 344.00
+0.18 %
SBF 120 PTS
4 258.28
+0.16 %
DAX PTS
13 081.44
+0.17 %
Dowjones PTS
23 430.33
+0.31 %
6 308.61
+0.00 %
Nikkei PTS
22 416.48
+0.70 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La valeur du jour en Europe - H&M s'attaque au problème de ses stocks, le marché apprécie

| AOF | 138 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour en Europe - H&M s'attaque au problème de ses stocks, le marché apprécie
Credits  ShutterStock.com


H&M peut savourer : l'évolution de ses stocks, source de coûts pour l'entreprise et l'un de ses points noirs depuis longtemps, lui vaut pour une fois les encouragements des marchés. Le titre domine l'indice suédois OMX 30, à la faveur d'une hausse de 2,34% à 218,4 couronnes suédoises, après que le groupe a fait état d'une "amélioration du niveau de ses stocks", sous-entendu d'une baisse, grâce aux rabais importants concédés sur la période estivale.

Cette dernière correspond au troisième trimestre (juin-juillet-août) de H&M qui est donc parvenu à faire croitre ses volumes de ventes au point de devoir piocher dans ses réserves pour répondre à la demande.

Si cet engrenage baisse de prix-baisse des stocks est apprécié, il n'en constitue pas moins un danger pour H&M, en ce sens qu'il pèse sur la croissance du chiffre d'affaires. Ainsi, au troisième trimestre, H&M a enregistré une croissance de 5% de son chiffre d'affaires, à 51,229 milliards de couronnes suédoises alors que le consensus en attendait 51,62 milliards. Jefferies visait une croissance de 5,6%.

Pour l'heure, les investisseurs semblent donc réagir essentiellement aux efforts faits par H&M sur le niveau de ses stocks. Mais, du côté des analyses, les retours sont plus nuancés. Plusieurs pointent en effet l'impact négatif que des baisses de prix trop importantes et pas entièrement compensées peuvent avoir sur les bénéfices du groupe, même sur une base de coûts réduite.

De plus, d'autres comme Société Générale souligne les défauts structurels que présente toujours H&M, à savoir la faiblesse de sa croissance organique (masquée par les nombreuses ouvertures de magasins) et le manque d'intégration entre le web et les ventes physiques.

A l'inverse, Crédit Suisse, avant même la publication de ce matin, estimait que le marché sous-évaluait l'impact que la baisse des stocks pouvait avoir sur la marge de H&M, sachant que ce dernier pourra retrouver une marge de manoeuvre pour relever ses prix une fois que ses réserves auront suffisamment diminué. Cette perspective avait incité Crédit Suisse, lundi dernier, à relever son opinion de Sousperformance à Surperformance sur H&M.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2017

La banque examine un scénario "à la RWE"...

Publié le 21/11/2017

D'après les chiffres de Médiamétrie...

Publié le 21/11/2017

La Deutsche Bank reste confiante sur ArcelorMittal suite à une rencontre avec le management et des clients américains...

Publié le 21/11/2017

Portzamparc passe à "renforcer"

Publié le 21/11/2017

Trajectoire tenue...

CONTENUS SPONSORISÉS