5 427.19 PTS
+0.75 %
5 424.0
+0.70 %
SBF 120 PTS
4 324.77
+0.69 %
DAX PTS
13 183.53
+0.46 %
Dowjones PTS
24 542.28
+0.64 %
6 388.76
-0.08 %
Nikkei PTS
22 866.17
-0.32 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La valeur du jour en Europe - FERGUSON récolte les fruits de son recentrage sur les Etats-Unis

| AOF | 109 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour en Europe - FERGUSON récolte les fruits de son recentrage sur les Etats-Unis
Credits  ShutterStock.com


Ferguson (+3,52% à 5 030 pence) occupe la première place du FTSE 100 britannique après avoir annoncé un programme de rachat d'actions de 500 millions de livres sterling qui se déroulera sur les 12 prochains mois. UBS s'attendait à un geste à destination des actionnaires compris entre 300 et 500 millions de livres. Cette opération est vue comme "un signe de confiance que la cession des activités du groupe en Europe du Nord se déroule correctement", estime Liberum.

Même si ces actifs restaient de petite taille au sein de Ferguson, leur vente est une étape supplémentaire que franchit le groupe dans son recentrage sur les Etats-Unis.

La société, d'origine britannique, a d'ailleurs récemment changé de nom, passant de Wolseley à Ferguson qui est la marque sous laquelle elle opère aux Etats-Unis. Sur l'exercice 2017 clos fin juillet, Ferguson a réalisé pas moins de 89% de son bénéfice opérationnel et 78% de son chiffre d'affaires aux Etats-Unis.

Le dynamisme du marché américain a été l'un des principaux catalyseurs du groupe spécialisé dans la plomberie et le chauffage au quatrième trimestre. Avec une croissance organique de 8,8% outre-Atlantique, Ferguson y a enregistré le meilleur trimestre de son exercice et dépassé les attentes d'UBS (+8,5%). Au total, le chiffre d'affaires annuel du groupe a progressé de 8,1% au quatrième trimestre, hors activités en Europe du Nord.

Sur l'ensemble de l'exercice, les revenus des activités poursuivies de Ferguson ont atteint 15,22 milliards de livres sterling, dépassant le consensus de 1%. En organique, la croissance a atteint 6%, les Etats-Unis surperformant à nouveau (+7,1% sur l'année). Le bénéfice opérationnel des activités poursuivies du groupe de plomberie et de chauffage a atteint de son côté 1,06 milliard de livres contre 857 millions un an plus tôt. 

En termes de perspectives, Ferguson se montre plutôt confiant, toujours sûr de la solidité de son pilier nord-américain. Sur les premiers mois de son nouvel exercice, le groupe a enregistré une croissance organique d'environ 6%, en ligne avec sa performance passée. Liberum estime que cela implique une croissance organique de 7 à 8% aux Etats-Unis.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

ESI France assurera depuis ce site la démonstration et la commercialisation des produits du groupe et notamment de sa solution de Réalité Virtuelle, ESI IC.IDO...

Publié le 12/12/2017

Au titre du contrat de liquidité confié par Figeac Aéro à Louis Capital Market, il a été procédé...

Publié le 12/12/2017

La société Derichebourg annonce avoir déposé son document de référence 2016-2017 auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 12 décembre 2017.   Le document de…

Publié le 12/12/2017

Depuis le début de 2017, le volume quotidien moyen échangé sur le titre Fermentalg s'élève à plus de 117 kE...

Publié le 12/12/2017

Le Conseil d'administration d'Essilor, a décidé une augmentation de capital par émission d'un nombre maximal de 350 000 actions ordinaires dont la souscription est réservée aux salariés…

CONTENUS SPONSORISÉS