En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 412.32 PTS
-
5 437.50
+0.47 %
SBF 120 PTS
4 336.96
+0.00 %
DAX PTS
12 358.74
-
Dowjones PTS
25 187.70
-0.50 %
7 401.17
+0.00 %
1.142
+0.20 %

La valeur du jour en Europe « Dieselgate » : 1 milliard d’euros d’amende en Allemagne pour VOLKSWAGEN

| AOF | 204 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour en Europe « Dieselgate » : 1 milliard d’euros d’amende en Allemagne pour VOLKSWAGEN
Credits  ShutterStock.com


Volkswagen (-0,87% à 159 euros) s’est vu infligé une amende d'un milliard d'euros par les autorités judiciaires allemandes suite au scandale du « Dieselgate ». « Volkswagen accepte l'amende et ne fera pas appel », a explique hier soir le constructeur automobile allemand, dans un communiqué. « Volkswagen admet sa responsabilité dans la crise du diesel et considère cela comme une avancée majeure pour la surmonter », a ajouté la compagnie.



Dans le détail, les investigations du parquet de Brunswick ont établi que Volkswagen a commercialisé entre 2007 et 2015, dans le monde, 10,7 millions de véhicules équipés d'un logiciel disposant d'une fonction conduisant à fausser les résultats des tests anti-pollution.

Au final, Volkswagen espère que la fin de cette procédure aura un effet positif sur les autres procédures administratives qui le visent en Europe. Le groupe est notamment soupçonné de manipulation de marché. Il s'agit pour les enquêteurs de déterminer si les dirigeants du groupe ont trop tarder à prévenir les investisseurs du scandale.

De quoi faire encore grimper la facture du " Dieselgate " pour Volkswagen. Depuis le début de l'affaire en 2015, la facture totale pour Volkswagen dépasserait déjà les 25 milliards d'euros, selon les chiffres circulant dans la presse.

D'ailleurs, Volkswagen n'est pas le seul constructeur à être dans le viseur des autorités allemandes. Daimler également. En effet, en début de semaine, le ministère des transports allemand a estimé que 774 000 véhicules diesels Mercedes-Benz en Europe étaient équipés de logiciels capables de fausser les émissions polluantes.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/08/2018

En France, le taux de chômage au sens du BIT (Bureau international du travail) a reculé de 0,1 point au deuxième trimestre par rapport au premier : il ressort à 9,1% de la population active en…

Publié le 14/08/2018

Makheia va attribuer gratuitement des bons de souscriptions d’actions (BSA) à ses actionnaires existants, à hauteur d’un BSA par action détenue, cinq BSA permettant à compter du 23 aout 2018…

Publié le 14/08/2018

Vinci Energies, à travers sa filiale Eitech, leader suédois des travaux électriques et de l’ingénierie, a signé un contrat avec NCC Sverige AB portant sur la prise en charge de toutes les…