5 317.37 PTS
+0.15 %
5 334.5
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 256.95
+0.13 %
DAX PTS
12 483.79
+0.18 %
Dowjones PTS
25 309.99
+1.39 %
6 896.60
+1.99 %
Nikkei PTS
21 892.78
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La valeur du jour en Europe - DEUTSCHE BANK déroche après une troisième perte annuelle d’affilée

| AOF | 152 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour en Europe - DEUTSCHE BANK déroche après une troisième perte annuelle d’affilée
Credits  ShutterStock.com


Plus forte baisse de l’indice Dax 30, Deutsche Bank chute de 7,07% à 13,73 euros. Non seulement la première banque allemande a enregistré sa troisième perte annuelle d’affilée, mais elle est plus importante qu'anticipé. Ainsi qu’elle l'avait annoncé début janvier, l’impact de la reforme fiscale américaine a fait plonger dans le rouge ses comptes 2017, qui ont aussi été affectés par une fin d’année difficile dans les activités de marché. L'année dernière, Deutsche Bank a enregistré une perte nette de 497 millions d'euros contre une perte de 1,4 milliard en 2016.

Ce résultat intègre une charge, sans impact sur la trésorerie, de 1,4 milliard d'euros, la réforme fiscale américaine obligeant la banque à réduire la valorisation de ses crédits d'impôts.

La perte est plus importante que prévu par les analystes, qui visaient en moyenne -290 millions d'euros. Dans le même temps, les revenus du groupe ont reculé de 11,9% à 26,447 milliards d'euros.

Deutsche Bank a notamment connu un quatrième trimestre difficile au niveau des activités de marché. Les revenus tirés du courtage sur les changes et les obligations ont ainsi chuté de 29% à 554 millions d'euros, en raison de la faiblesse de la volatilité.

Si elle a affiché dans ce domaine un repli globalement en ligne avec celui de ses concurrentes américaines, Deutsche Bank a nettement sous-performé dans le courtage actions. Ses revenus dans cette activité ont reculé de 25% à 332 millions contre -2% pour les banques américaines.

Autre mauvaise nouvelle de cette publication, la première banque allemande n'atteindra pas son objectif de coûts pour 2018. Initialement anticipés à 22 milliards, ils devraient atteindre 23 milliards d'euros. Le précédent objectif comprenait 900 millions d'économies liées à des cessions, qui ont été suspendues ou retardées.

Outre des économies, des cessions d'actifs et des réductions d'effectifs, le plan stratégique du Directeur général John Cryan comprend la fusion de Postbank et de son activité de banque de détail, mais aussi l'introduction en Bourse partielle de son activité de gestion d'actifs, DWS. S'exprimant à leur propos, John Cryan a précisé aujourd'hui que ces deux opérations étaient sur la bonne voie.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

Paris, France, le 23 février 2018 : EURO Ressources S.A. (« EURO » ou la « Société ») (Paris : EUR) a publié aujourd'hui ses résultats financiers audités,…

Publié le 23/02/2018

Cette transaction est soumise à l'approbation des autorités de la concurrence néerlandaises...

Publié le 23/02/2018

543.556 actions nouvelles émises dans le cadre de cette seconde tranche, au prix de 3,83 E par action...

Publié le 23/02/2018

La période de souscription est ouverte du lundi 26 février au vendredi 16 mars 2018 inclus....

Publié le 23/02/2018

Les cédants viennent d'engager des discussions avec FFC sur les conséquences de cette ordonnance...

CONTENUS SPONSORISÉS