En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 808.40 PTS
+1.39 %
4 780.0
+0.96 %
SBF 120 PTS
3 803.63
+0.90 %
DAX PTS
10 728.75
+1.00 %
Dowjones PTS
24 423.26
+0.14 %
6 682.74
+0.00 %
1.138
+0.29 %

La valeur du jour en Europe - DANSKE BANK au cœur du scandale

| AOF | 200 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour en Europe - DANSKE BANK au cœur du scandale
Credits  ShutterStock.com


Danske Bank recule de plus de 2% à 173,20 couronnes danoises, pénalisé par un scandale de blanchiment présumé. Depuis le début de l'année, le titre a chuté de plus de 30%. La filiale estonienne de l'établissement aurait blanchi des centaines de milliards d'euros de transactions, notamment en provenance d'ex-URSS. Ce matin, l'Agence nationale contre le crime (NCA) britannique a annoncé enquêter sur des sociétés enregistrées au Royaume-Uni susceptibles d'être impliquées. "C'est un méga scandale", a déclaré de son côté Margrethe Vestager, commissaire européenne à la Concurrence.

Les investisseurs redoutent une amende supérieure aux 800 millions de dollars jusqu'ici anticipés par le marché. L'établissement n'a évoqué aucune provision.

Mercredi, le dirigeant de la société, Thomas Borgen, avait démissionné après la publication d'un rapport édifiant.

Le cabinet Bruun & Hjejle a révélé qu'entre 2007 et 2015, environ 200 milliards d'euros ont transité par la filiale de Danske Bank en Estonie via les comptes de 15.000 clients.

Épaulé par d'anciens agents du renseignement danois, l'expert a analysé 12.000 documents, 8 millions d'e-mails, et le profil de 6.200 clients présentant des risques importants.

Selon lui " la vaste majorité de ces clients sont suspects. " L'établissement est toutefois " incapable " d'évaluer le montant des sommes d'origine douteuse avec précision.

Pourtant, le régulateur danois et la banque centrale russe ont mis en garde Danske Bank dès 2007 contre des cas possibles fraude fiscale et de blanchiment d'argent en Estonie. Affaire à suivre.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2018

      Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social   Article L 233-8-II du Code de Commerce…

Publié le 11/12/2018

Plus de 21 millions de téléspectateurs...

Publié le 11/12/2018

WPP grimpe de 4,17% à 838 pence après avoir établi un nouveau plan stratégique pour renouer avec la croissance. Dans une situation périlleuse, le géant britannique de la communication accumule…

Publié le 11/12/2018

Sodexo a annoncé l'acquisition d'Alliance in Partnership (AiP), spécialiste de la restauration dans le secteur de l'éducation au Royaume-Uni,...

Publié le 11/12/2018

METabolic EXplorer grimpe de 5,8% désormais à 1,724 euro dans un volume épais représentant 0,2% du tour de table...