En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 876.28 PTS
+1.71 %
4 877.50
+1.79 %
SBF 120 PTS
3 891.61
+1.83 %
DAX PTS
11 195.41
+2.54 %
Dowjones PTS
24 573.81
+0.84 %
6 784.35
+0.98 %
1.136
-0.27 %

La valeur du jour en Europe - BASF sanctionné après un profit warning

| AOF | 240 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour en Europe - BASF sanctionné après un profit warning
Credits  ShutterStock.com


BASF perd plus de 4% à 58,13 euros, pénalisé par un avertissement sur résultats. Le groupe industriel allemand s'attend désormais à un net repli de son résultat opérationnel courant en 2018, soit entre 15% et 20%. En 2017, l'Ebit avait atteint 7,645 milliards d'euros. BASF tablait auparavant sur une contraction de 10%. Le résultat opérationnel est encore attendu en forte baisse pour des ventes en repli de 5%. La société est pénalisée par sa branche Chimie dont les prix sont orientés à la baisse. A cette tendance s'ajoute le bas niveau du Rhin, qui renchérit le coût des livraisons.

BASF précise que le manque d'eau dans le fleuve lié à la sécheresse l'oblige à ne pas charger complètement ses barges. Au quatrième trimestre, cette situation aura un impact négatif d'environ 200 millions d'euros après 50 millions au trimestre précédent.

Le géant allemand est également affecté par la poursuite de la baisse de l'activité automobile débutée au troisième trimestre, la demande chinoise a fortement ralenti. Selon BASF, la guerre commerciale est principalement responsable de cette faiblesse.

Ce profit warning était redouté par les investisseurs depuis la présentation, fin novembre, de la nouvelle stratégie "d'excellence" du groupe axée sur les bénéfices et la neutralité carbone.

Le marché n'avait pas apprécié l'objectif d'une croissance de l'Ebitda courant comprise entre 3% et 5% par an. Cette perspective induit en effet un net ralentissement de l'indicateur qui affichait depuis 2012 une progression moyenne de 8% par an. BASF n'avait pas justifié cette prévision.

Ce matin, Kepler Cheuvreux a dégradé sa recommandation sur BASF d'Achat à "Sous revue" et réduit son objectif de cours de 96 à 60 euros.

En revanche, Deutsche Bank, qui s'attendait à ce profit warning, a maintenu sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 90 euros.

Citi également garde confiance. Le courtier estime que la diversification du groupe, son exposition à l'agrochimie et le rendement de l'action devraient offrir des perspectives de hausse au titre lorsque les doutes sur la macroéconomie seront levés. Dans ce cadre, le bureau d'études a maintenu sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 81 euros.




source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

Chargeurs gagne 2,57% à 19,19 euros, après avoir annoncé une nouvelle organisation pour son pôle Technical Substrates, et précisé ses ambitions pour 2021, où il anticipe notamment franchir 100…

Publié le 18/01/2019

Schlumberger a réalisé au quatrième trimestre 2018 un bénéfice net de 538 millions de dollars, ou 39 cents par action, contre une perte de 2,26 milliards, ou 1,63 dollar par action, un an plus…

Publié le 18/01/2019

GameStop, le premier distributeur mondial de jeux vidéo, a enregistré des ventes meilleures que prévu en fin d’année. Sur la période de 9 semaines s’étant achevée le 5 janvier, ses revenus…

Publié le 18/01/2019

IDI, groupe coté spécialiste du capital investissement, a pris une participation minoritaire dans Group Label pour un investissement en fonds propres de 12 millions d’euros. Group Label…

Publié le 18/01/2019

Neopost annonce la nomination de Martha Bejar (57 ans), experte américaine dans le domaine des logiciels, en qualité d’administratrice indépendante au Conseil d`administration et ce, à compter…