En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 813.13 PTS
-
4 785.0
+0.27 %
SBF 120 PTS
3 831.94
-
DAX PTS
10 788.09
-0.21 %
Dowjones PTS
24 388.95
-2.24 %
6 613.28
-3.30 %
1.143
+0.37 %

La valeur du jour en Europe - ALTICE bondit après sa réorganisation

| AOF | 432 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour en Europe - ALTICE bondit après sa réorganisation
Credits  ShutterStock.com


Altice (+8,3% à 10,23 euros) poursuit son opération de reconquête des investisseurs après avoir vu sa capitalisation fondre de 44% sur les deux derniers mois de 2017. Hier soir, l'opérateur télécoms a annoncé une réorganisation de grande ampleur qui consiste à scinder en deux l'empire Altice NV, le holding qui coiffe actuellement l'ensemble des activités du groupe. Suite à cette opération qu'Altice espère finaliser d'ici la fin du deuxième trimestre, les activités de l'opérateur seront séparées entre un pôle américain, Altice USA, et un pôle international, Altice Europe.

Le premier représente environ 35% des revenus d'Altice NV. Les activités hors Etats-Unis, qui contribuent à hauteur de 65% au chiffre d'affaires du holding, seront donc regroupées sous la bannière Altice Europe. Il s'agira d'Altice France, essentiellement le groupe SFR, d'Altice International (Israël, Portugal, République Dominicaine), et d'une nouvelle division, Altice Pay-TV. Cette dernière recouvrira les activités de l'opérateur télécoms dans les contenus.

Afin d'accroitre la transparence, singulariser les deux stratégies et éviter que les florissantes activités américaines ne soient altérées par les difficultés rencontrées en Europe, Altice NV va couper le lien capitalistique qui unissait jusqu'à présent ses deux filiales. En effet, suite à l'introduction en Bourse d'Altice USA l'année dernière, Altice NV en détenait 67,2% du capital. Dans son plan de réorganisation, le groupe prévoit de répartir ses actions Altice USA entre ses propres actionnaires selon un ratio de 0,4163 action Altice USA pour chacune de leurs actions Altice NV.

Altice refait du désendettement sa priorité

Le seul lien capitalistique qui persistera entre Altice USA et Altice Europe sera le holding de Patrick Drahi, Next. Il restera en effet l'actionnaire de contrôle des deux sociétés et en occupera la présidence. Au minimum, Next détiendra ainsi 51,2% des droits de vote d'Altice USA.

Cette opération se traduira également par le partage de la dette entre les deux futures entités Altice USA et Altice Europe. La première assumera 22,7 milliards d'euros de dette nette, soit un levier de 5,8 fois son Ebitda. Le groupe se fixe comme objectif un levier de 4,5-5 fois l'Ebitda.

De son côté, Altice Europe consolidera désormais 30,1 milliards d'euros de dette et, dans sa présentation, l'opérateur a refait de son désendettement une priorité : d'un levier de 5,4 actuellement, Altice NV souhaite passer à 4 grâce à des cessions d'actifs et à l'amélioration de ses résultats. Il y consacrera également 625 millions d'euros à court terme. En tant qu'actionnaire d'Altice USA jusqu'à la fusion, Altice NV recevra ce montant au titre du dividende approuvé par sa filiale américaine.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/12/2018

Au seul mois de novembre, l'avionneur européen a reçu 43 commandes et livré 89 appareils.

Publié le 07/12/2018

Les souscriptions n'ont pas atteint le montant minimum de 75% de l'offre...

Publié le 07/12/2018

FR0000185621,EN

Publié le 07/12/2018

"Nous sommes satisfaits de ces résultats précliniques qui démontrent que Sarconeos accélère la différenciation des cellules musculaires squelettiques...

Publié le 07/12/2018

Bouygues Telecom et de Keyyo ont approuvé unanimement le projet de rapprochement. Ainsi, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Eric Saiz, Dominique Roche, ainsi…