En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 742.38 PTS
-1.47 %
4 777.5
-0.56 %
SBF 120 PTS
3 769.59
-1.63 %
DAX PTS
10 622.07
-1.54 %
Dowjones PTS
24 313.69
-0.31 %
6 661.36
+0.73 %
1.135
-0.36 %

La valeur du jour à Wall Street - UNITED TECHNOLOGIES étudierait l’éventualité d'une scission

| AOF | 448 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Wall Street - UNITED TECHNOLOGIES étudierait l’éventualité d'une scission
Credits  ShutterStock.com


United Technologies (+3,20% à 133,39 dollars) affiche l'une des plus fortes hausses de l’indice Dow Jones alors que le groupe décidera d’ici la fin de l’année s’il procède à une scission. Selon cette information rapportée par Reuters qui assistait à une conférence organisée par Barclays, United Technologies pourrait se diviser en trois sociétés distinctes, l’une regroupant ses activités aéronautiques (notamment le fabricant de moteurs Pratt & Whitney récemment source de problème pour Airbus), l’autre les systèmes d’air conditionné et de sécurité (Carrier, Chubb…) et enfin les ascenseurs Otis.

La première représenterait près de 40 milliards de dollars de revenus en incluant Rockwell Collins, acquisition annoncée début septembre, la seconde 17,8 milliards de dollars et la troisième 12,3 milliards de dollars.

"La véritable question est de savoir si on parvient à un développement multiplié de manière significative en ayant des entreprises distinctes par rapport au conglomérat", a déclaré son Directeur général, Greg Hayes, selon l'agence de presse.

Les investisseurs attribuent une décote à la valorisation d'un conglomérat par rapport à une société "pure player" ou rassemblant des métiers dégageant des synergies entre eux. Non seulement un conglomérat est plus difficile à gérer du fait de la diversité des métiers, mais si un investisseur souhaite diversifier ses investissements, il pourra mieux le faire directement sur les marchés.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

CS a des objectifs de croissance ambitieux dans l'industrie spatiale en Europe. Moltek serait un complément idéal aux activités de CS Space...

Publié le 10/12/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 10 décembre 2018 Albioma cède son activité de méthanisation en France à Evergaz   Biométhanisation Partenaires, société…

Publié le 10/12/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 10/12/2018

Global Ecopower a affiché des résultats semestriels en progression. Ainsi, le groupe a fait état d’un résultat net, part du groupe de 2,024 millions d'euros au premier semestre, contre -0,659…

Publié le 10/12/2018

Compagnie des Alpes vient de lever le voile sur ses résultats 2107/2018. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié un résultat net part du groupe en hausse de plus…