5 271.90 PTS
-0.18 %
5 265.0
-0.25 %
SBF 120 PTS
4 220.99
-0.25 %
DAX PTS
12 412.61
-0.32 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
22 149.21
+1.97 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La valeur du jour à Wall Street - TWITTER enfin rentable, s'envole

| AOF | 116 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Wall Street - TWITTER enfin rentable, s'envole
Credits  ShutterStock.com


Twitter s’envole de 19,03% à 32,03 dollars au sein d’un marché américaine en net repli. L’action du site de microblogging retrouve ses niveaux de juillet 2015 après avoir dévoilé le premier résultat net positif de son histoire au quatrième trimestre, ainsi qu’il l’avait prévu en octobre. Il a dégagé un bénéfice net de 91 millions de dollars, soit 12 cents par action, contre une perte nette de 167 millions de dollars, soit 23 cents par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 19 cents, dépassant de 5 cents le consensus Reuters.

Ses résultats ont bénéficié d'un effet de ciseau, avec d'une côté une activité en hausse et de l'autre une baisse des coûts.

Le chiffre d'affaires a ainsi progressé de 2% à 732 millions de dollars, dont 644 millions de dollars de revenus publicitaires, en hausse de 1%. Le marché était plus pessimiste à 686,1 millions de dollars. Dans le même temps, Twitter a réduit nettement ses coûts -28% à 621,4 millions.

La capacité de Twitter à remplir son engagement de réaliser un résultat net positif a fait oublier un nombre d'utilisateurs décevant. Le groupe compte 330 millions d'utilisateurs actifs chaque mois, en hausse de 4%, là où Wall Street visait 332,5 millions.

Twitter a connu une histoire mouvementée avec la Bourse depuis son IPO en novembre 2013 à 26 euros par action. Malgré sa popularité auprès de certains personnages publics, dont Donald Trump, et la révolution qu'il a induit dans le secteur de l'information, Twitter n'a jamais pu faire grossir le nombre de ses utilisateurs comme les marchés le souhaitaient. Traditionnellement, le business modèle des sociétés Internet consiste à faire croître en priorité le nombre des utilisateurs pour attirer les annonceurs, les profits arrivant plus tard.

S'avérant incapable d'appliquer cette recette, Twitter a choisi d'accorder la priorité aux profits via la baisse des coûts.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2018

Le groupe émet 600 ME à 10 ans...

Publié le 19/02/2018

Le titre flirte avec les 10 euros, au plus bas depuis mai 2017...

Publié le 19/02/2018

Bombardier Transport (groupe Bombardier) a reçu une commande de 9 trains Regio 2N à deux niveaux (72 voitures) de SNCF Mobilités pour le compte d’Île-de-France Mobilités. Cette levée…

Publié le 19/02/2018

Du volume en séance...

Publié le 19/02/2018

Lundi 19 février 2018EURONEXTL'opérateur boursier paneuropéen diffusera ses résultats annuels avant l'ouverture de la séance.SOPRA STERIALa SSII détaillera ses résultats annuels avant…

CONTENUS SPONSORISÉS