5 350.49 PTS
-0.12 %
5 335.0
-0.42 %
SBF 120 PTS
4 257.03
-0.40 %
DAX PTS
13 026.76
-0.32 %
Dowjones PTS
24 508.66
-0.31 %
6 389.91
+0.00 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La valeur du jour à Wall Street - TESLA : le poids lourd électrique se fait attendre

| AOF | 396 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Wall Street - TESLA : le poids lourd électrique se fait attendre
Credits  ShutterStock.com


Tesla cède 2,44% à 348,18 dollars. Les investisseurs sanctionnent le deuxième report de la présentation de son futur poids lourd électrique. Le constructeur préfère se concentrer sur la production de la Model 3 et l'installation de batteries sur l'île de Porto Rico. Décidément, le groupe peine à honorer ses engagements. La semaine dernière, Tesla a fait part de ses difficultés à produire sa Model 3 aux tarifs plus abordables et donc destinée à un public plus large.

Alors que le constructeur automobile avait dévoilé début août un objectif de 5 000 voitures produites par semaine d'ici la fin 2017 - puis 10 000 par semaine en 2018 - les premiers chiffres dévoilés en début de semaine dernière sont très loin du compte. Au troisième trimestre, Tesla a produit en tout et pour tout 260 Model 3.

"La production de la Model 3 est moins importante que prévu en raison de goulots d'étranglement. Bien que la grande majorité de nos systèmes de production en Californie et dans le Nevada soit dimensionnée pour opérer avec un taux d'utilisation élevé, certains ont mis plus de temps qu'attendu à se mettre en place. Il est important de souligner qu'il n'y a pas de difficultés fondamentales avec la production de la Model 3 ou sa chaîne d'approvisionnement. Nous avons bon espoir de régler ces problèmes de goulets d'étrangement à brève échéance", indiquait Tesla dans son communiqué.

Les difficultés du nouveau modèle de Tesla ont éclipsé le ton plus optimiste du constructeur de voitures électriques concernant les perspectives de ses deux autres flasgships : la Model X et la Model S. Tesla a en effet indiqué qu'il prévoyait que ses livraisons de voitures au second semestre soient supérieures "de plusieurs centaines d'unités" à ce qu'elles ont été au premier semestre, soit 47 077 voitures.

Jusque-là, le constructeur automobile s'attendait à ce que le second semestre soit "sans doute" meilleur que le premier. Sur l'ensemble de l'exercice 2017, Tesla vise 100 000 livraisons, cumulant ses modèles Model X et Model S, ce qui représenterait une croissance de 31% par rapport à 2016.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Après le rebond récent

Publié le 15/12/2017

Nexans aligne une troisième séance de forte baisse à l'ouverture, en repli de 1,5% à 47,8 euros...

Publié le 15/12/2017

Relativement atténué cette année, le thème de la consolidation du secteur des télécoms en Europe fait son retour avec l'annonce, faite ce matin, du projet de rapprochement entre T-Mobile NL et…

Publié le 15/12/2017

AssurCopro, leader français du courtage en assurance à destination des copropriétés, acquiert le cabinet INSOR. Il s’agit de la troisième opération significative de croissance externe…

Publié le 15/12/2017

Le CFIUS se fait attendre...

CONTENUS SPONSORISÉS