En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 010.98 PTS
-
5 996.50
-
SBF 120 PTS
4 737.33
-
DAX PTS
13 515.75
-0.3 %
Dow Jones PTS
29 186.27
-0.03 %
9 188.57
+0.24 %
1.109
-0.02 %

La valeur du jour à Wall Street - MORGAN STANLEY : les investisseurs boivent du petit lait

| AOF | 187 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Wall Street - MORGAN STANLEY : les investisseurs boivent du petit lait
Credits  ShutterStock.com


Morgan Stanley est récompensé de ses résultats bien supérieurs aux attentes par la plus forte progression de l’indice S&P 500 : + 6,91% à 56,60 dollars. La dernière grande banque américaine à présenter ses comptes du quatrième trimestre a bénéficié de sa bonne performance dans la gestion d'actifs, la plus petite de ses activités. Celle-ci a récolté les fruits d'un investissement particulièrement lucratif dans le leader chinois de la poudre de lait, China Feihe. Les métiers de marché n'ont pas démérité non plus.

Sur les trois derniers mois de 2019, la banque a enregistré un bénéfice net, part du groupe, en progression de 53% à 2,085 milliards de dollars, soit 1,30 dollar par action. UBS note cependant que si certains éléments non récurrents sont retirés, dont 10 cents liés à des avantages fiscaux, le bénéfice par action ressort à 1,08 dollar. Il reste néanmoins supérieur au consensus FactSet s'élevant à 1,02 dollar par action. Le bénéfice annuel a atteint le montant record de 8,5 milliards de dollars.

Les revenus trimestriel ont augmenté de 27% à 10,857 milliards de dollars, ressortant également au-dessus des attentes du marché : 9,71 milliards de dollars.

La performance de la banque a été soutenue par la gestion d'actifs, dont le bénéfice net est passé en un an de 65 à 317 millions de dollars. L'encours a bondi de 19% à 552 millions de dollars et Morgan Stanley a collecté 29,1 milliards de dollars au dernier trimestre.

Bloomberg rapporte que cette bonne fortune s'explique par un investissement de 50 millions de dollars réalisé par la banque dans le leader chinois de la poudre de lait, China Feihe. Introduit en Bourse en octobre, la participation de Morgan Stanley est désormais valorisé près de 2 milliards de dollars, a indiqué son directeur financier. Elle a donc du enregistrer des commissions de performance et des gains liés à cet investissement.

Ses activités de courtage ont pour leur part enregistré une augmentation de 28% à 3,19 milliards de dollars. Dans le détail, le courtage sur les actions – domaine où elle est la numéro un à Wall Street – les revenus ont reculé de 0,5% à 1,92 milliard. Ils ont cependant reculé pour plusieurs de ses concurrentes, dont Bank of America. Morgan Stanley a en outre connu la plus forte progression pour les revenus tirés du courtage FICC (obligations et change) : + 126% à 1,27 milliard de dollars !

Dans la gestion de fortune, le produit net bancaire de Morgan Stanley a augmenté de 15% à 4,58 milliards de dollars. Cette activité, qui a été nettement renforcée depuis la crise financière, a affiché en 2019 une marge avant impôts de 27% contre 26% en 2018. Lors d'une présentation en janvier 2019, le PDG de la banque, James P. Gorman, avait indiqué viser une marge entre 26% et 28% en 2019. Le résultat avant impôts trimestriel a augmenté de 15% à 1,16 milliard de dollars. Les actifs sous gestion ont progressé de 17% à 2 700 milliards de dollars.

Peu après la publication des résultats trimestriels, Morgan Stanley a présenté des objectifs à deux ans plus ambitieux que les précédents. La banque américaine cible une rentabilité des fonds propres comprise entre 13 % et 15 %. Elle tablait sur une rentabilité comprise entre 11,5% et 14,5% sur les deux dernières années et avait atteint 12,9 % en 2019. A long terme, Morgan Stanley vise entre 15% et 17%.

source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2020

Les titres de GE et de Safran, qui fabriquent les moteurs du Boeing 737 MAX ont chuté mercredi, au lendemain d'un nouveau report de la remise en service de l'appareil.

Publié le 22/01/2020

Pour la première fois, Le Bélier est en situation de trésorerie nette positive grâce à un free cashflow largement positif...

Publié le 22/01/2020

Les comptes du 4e trimestre sont ressortis inférieurs aux attentes, le secteur pâtissant d'un tassement des investissements dans le pétrole de schiste aux Etats-Unis.

Publié le 22/01/2020

Drone Volt aborde l'avenir avec un très grand optimisme...

Publié le 22/01/2020

Cette opération marque le début d'un partenariat stratégique entre Engie et EIYP, dont l'objectif est de renforcer une plateforme solaire en pleine croissance...