Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 052.93 PTS
-0.62 %
7 061.00
-0.63 %
SBF 120 PTS
5 405.25
-0.64 %
DAX PTS
15 055.32
-0.63 %
Dow Jones PTS
33 978.08
+0.08 %
12 166.60
+0.96 %
1.091
+0.37 %

La valeur du jour à Wall Street - Les profits des banques américaines dépassent les attentes

| AOF | 431 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Wall Street - Les profits des banques américaines dépassent les attentes
Credits  ShutterStock.com


JPMorgan, Citigroup et Bank of America font partie des banques, qui ont publié des résultats meilleurs que prévu au quatrième trimestre. Après un début de séance en repli, elles gagnent respectivement 0,92% à 140,77 dollars, 0,46% à 49,31 dollars et 0,58% à 34,57 dollars. Ce trimestre, leurs comptes ont été caractérisés par la forte hausse des revenus d’intérêt consécutive à la hausse des taux de la Fed, l’augmentation des provisions pour créances douteuses du fait de la dégradation des perspectives économiques et la chute des revenus en banque d'investissement.

Sur les trois derniers mois de 2022, le bénéfice net de Citigroup a chuté de 21% à 2,51 milliards de dollars, soit 1,16 dollar par action. Le marché anticipait 1,14 dollar. Ses comptes portent la marque d'un coût du crédit de 1,845 milliard de dollars, qui comprend une hausse de ses provisions pour créances douteuses de 640 millions de dollars. La banque américaine avait repris 1,37 milliard de dollars de provisions au quatrième trimestre 2021, permettant à son coût du risque d'être négatif à hauteur de 465 millions de dollars.

Les revenus du groupe ont augmenté de 6% à 18 milliards de dollars, bénéficiant du bond de 23% des revenus d'intérêt.

Dans le détail, l'activité de la banque d'investissement a chuté de 58% à 645 millions de dollars en raison du fort ralentissement de l'activité de fusions & acquisitions. En revanche, les revenus de ses métiers de marché ont connu une progression de 18% à 3,944 milliards de dollars grâce au courtage sur les taux, crédit, changes et matières premières (FICC) : +31% à 3,155 milliards de dollars. Le courtage actions a vu ses revenus baisser de 14% à 789 millions de dollars.

Sur la même période, le bénéfice net JPMorgan a progressé de 6% à 11 milliards de dollars, soit 3,57 dollars par action. Les analystes visaient 3,08 dollars par action. Les revenus ont augmenté de 18% à 34,55 milliards de dollars, soutenus par le bond de 48% des revenus d'intérêts à 20,3 milliards de dollars. Le marché visait 34,35 milliards de dollars pour les revenus totaux et 19 milliards de dollars pour les revenus d'intérêts.

La banque a été confrontée à la nette dégradation du coût du risque, qui est ressorti à 2,29 milliards de dollars, dont 1,4 milliard de dollars de provisions pour créances douteuses. Au quatrième trimestre 2021, le coût du risque était négatif à hauteur de 1,29 milliard grâce à 1,8 milliard de dollars de reprises de provisions.

Les revenus de la banque d'investissement ont chuté de 57% à 1,39 milliard de dollars. En revanche, les revenus tirés des activités de marché ont augmenté de 7% à 5,7 milliards de dollars. Le courtage sur les taux, crédit, changes et matières premières (FICC), a enregistré une progression de 12% de ses activités à 3,74 milliards de dollars. Dans le courtage actions, les revenus de JPMorgan sont globalement stables à 1,9 milliard de dollars.

Le bénéfice net, part du groupe, de Bank of America, a augmenté pour sa part de 2% pour atteindre 6,9 milliards de dollars sur la période, contre 6,77 milliards de dollars un an plus tôt. Par action, il revient à 85 cents contre une prévision de 78 cents selon le consensus Bloomberg.

S'agissant du produit net bancaire, celui-ci a augmenté de 11% pour atteindre 24,5 milliards de dollars au quatrième trimestre. Le revenu net d'intérêt de Bank of America a bondi de 29% au quatrième trimestre, à 14,7 milliards de dollars.

Le coût du risque a augmenté de 1,6 milliard de dollars sur un an, à 1,1 milliard de dollars. La banque américaine a enregistré 403 millions de dollars de provisions pour créances douteuses alors qu'elle avait bénéficié de 851 millions de dollars de reprises de provision un an auparavant.

Comme pour ses concurrentes, l'activité de sa banque d'investissement ont fortement reculé : -54% à 1,07 milliard de dollars. S'agissant de ses activités de marché, les revenus ajustés du courtage obligataire (FICC) ont bondi de 49% à 2,34 milliards de dollars tandis que ceux du courtage actions ont augmenté de 1% à 1,38 milliard de dollars.



source : AOF

 ■

2023 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
REJOIGNEZ-NOUS LORS DES AVANT LE 6 MARS

Jusqu'à 200€ offerts* sur vos frais de courtage

J'en profite

*Voir conditions de l'offre

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 30/01/2023

Renault est lanterne rouge du CAC 40 ce matin (-2% à 37,44) après avoir annoncé un accord avec son homologue japonais Nissan. Le titre reste cependant en hausse de plus de 24% sur six mois, contre…

Publié le 27/01/2023

Intel flanche de près de 8% à 27,74 dollars et ferme la marche de l’indice Dow Jones. Non seulement le numéro un mondial des semi-conducteurs a présenté des comptes plus dégradés que prévu,…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 30/01/2023

L’équipe de BFM Bourse, entrevoit un potentiel baissier sur l'action PERNOD RICARD qui constituera le sous-jacent d’un turbo Put parfaitement adapté (MQ2JB). Ce produit dérivé réactif, émis…

Publié le 30/01/2023

#fed #investir #aapl #google #amzn #finance C'est la semaine la plus importante du semestre qui s'ouvre, avec des publications macroéconomiques majeures dont, notamment, les chiffres mensuels…

Publié le 30/01/2023

Renault est lanterne rouge du CAC 40 ce matin (-2% à 37,44) après avoir annoncé un accord avec son homologue japonais Nissan. Le titre reste cependant en hausse de plus de 24% sur six mois, contre…

Publié le 30/01/2023

Worldline étend son partenariat avec ING Bank N...

Publié le 30/01/2023

La Bourse de New York a fini la semaine dans le vert, les publications du jour indiquant un ralentissement de l'inflation et de l'économie à quelques jours de la prochaine décision de la Fed sur…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne