En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 485.09 PTS
+0.61 %
5 476.5
+0.46 %
SBF 120 PTS
4 387.53
+0.49 %
DAX PTS
12 405.71
+0.64 %
Dowjones PTS
26 656.98
+0.95 %
7 569.03
+0.00 %
1.179
+0.10 %

La valeur du jour à Wall Street HASBRO : fortement impacté par les difficultés de Toys’R’Us au premier trimestre

| AOF | 223 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Wall Street HASBRO : fortement impacté par les difficultés de Toys’R’Us au premier trimestre
Credits  ShutterStock.com


Passé le choc, les investisseurs sont finalement revenus à de meilleurs sentiments pour le fabricant de jeux et jouets Hasbro (+1,92% à 84,45 dollars). Son concurrent Mattel (Barbie) a suivi une évolution similaire et progresse désormais de 2,85% à 13,32 dollars. Pourtant, le groupe américain, qui produit des jeux aussi célèbres que Trivial Pursuit, La Bonne Paye, Cluedo ou encore Monopoly, a dévoilé des résultats de premier trimestre 2018 décevants.

Il a été pénalisé par la liquidation de la chaine de magasins Toys“R”Us aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, mais également des stocks invendus, principalement en Europe.

Ainsi, au premier trimestre, Hasbro a essuyé une perte nette de 112,5 millions de dollars, soit 90 cents par action, contre un bénéfice net de 68,6 millions de dollars, soit 54 cents par action, un an auparavant.


La faillite de Toys“R”Us, l'un de ses principaux clients, lui a coûté 61,4 millions de dollars.

Corrigé des éléments exceptionnels, le bénéfice par action a atteint 10 cents, soit 23 cents de moins que le consensus Thomson Reuters.

La situation n'est guère plus brillante du côté du chiffre d'affaires qui a chuté de 16% à 716,30 millions d'euros, alors que le marché anticipait 814 millions de dollars.

" Les équipes d'Hasbro ont fait ce qu'il fallait durant ce premier trimestre difficile ", a plaidé Brian Goldner, le directeur général d'Hasbro, afin que le groupe puisse mettre l'impact négatif de la faillite de Toys ‘R'Us derrière lui .


Le dirigeant a d'ailleurs commencé à donner des gages : " Nous sommes en bonne voie pour atteindre notre objectif d'un cash flow opérationnel compris entre 600 et 700 millions de dollars cette année ", a affirmé Brian Goldner.



source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Fort d'un chiffre d'affaires en hausse de 24% au premier trimestre, Geci International indique viser des revenus supérieurs à 32 ME sur l'ensemble de...

Publié le 21/09/2018

Fort effet de levier sur les marges

Publié le 21/09/2018

Avec une progression du chiffre d'affaires de 24% au premier trimestre, la croissance permet à Geci d'aborder l'exercice sereinement. Dans un contexte favorable, le groupe envisage un chiffre…

Publié le 21/09/2018

Dans de gros volumes, EuropaCorp s'adjuge plus de 7,5% à 1,73 euro à l'ouverture...

Publié le 21/09/2018

A l'issue d'une procédure négociée avec mise en concurrence préalable initiée en 2014, la Société du Grand Paris, en accord avec Île-de-France Mobilités, a désigné le constructeur…