En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 443.62 PTS
+0.92 %
5 439.5
+0.85 %
SBF 120 PTS
4 359.37
+0.75 %
DAX PTS
12 299.31
+0.66 %
Dowjones PTS
26 405.76
+0.00 %
7 490.32
+0.00 %
1.176
+0.79 %

La valeur du jour à Wall Street - HALLIBURON affecté par un profit warning

| AOF | 92 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Wall Street - HALLIBURON affecté par un profit warning
Credits  ShutterStock.com


Halliburton chute de plus de 5% à 37,46 dollars, pénalisé par un avertissement sur ses résultats. Le numéro deux mondial des services pétroliers a prévenu que plusieurs éléments négatifs affecteraient son bénéfice par action trimestriel de 8 à 10 cents. Le consensus tablait jusque là sur un bénéfice par action de 59 cents après 42 cents un an plus tôt. Le géant américain impute cette détérioration à une activité plus faible que prévu dans le Bassin permien et une progression plus faible qu'escompté des nouveaux contrats au Moyen-Orient.

Halliburton est donc pénalisée par la faiblesse de la demande de ses clients, les majors pétrolières, dans le Bassin permien, un bassin sédimentaire qui s'étend sur l'ouest du Texas et le sud-est du Nouveau-Mexique.

L'enjeu est d'importance. Le Bassin est un producteur majeur de brut depuis près d'un siècle ; le premier puits a été creusé en 1926. Une révolution, celle du pétrole de schiste, secoue la région depuis une dizaine d'années et provoque une nouvelle ruée vers l'or noir.

Le Bassin extrait en moyenne 3,2 millions de barils par jour, 30 % de la production nationale de pétrole, schiste et conventionnel confondus, soit plus qu'un pays de l'Opep comme le Koweït.

Cette mauvaise nouvelle tire l'ensemble du secteur vers le bas. Le numéro un mondial des services pétroliers Schlumberger recule de 2,7%, General Electric cède 1,7% et Baker Hughes, filiale de GE spécialisée dans les services pétroliers, 3%.



source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

Le SmartVision2 Premium de Kapsys

Publié le 20/09/2018

Visiativ reste entouré pour la deuxième séance consécutive, toujours pénalisé par une publication intermédiaire jugée décevante par le marché...

Publié le 20/09/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 20/09/2018

Jean-Claude Biver, le président de la division montres de LVMH, a affirmé ce jour à l'agence Reuters qu'il renonçait, pour raisons de santé, à ses...

Publié le 20/09/2018

Avec des semestriels de mauvaise qualité...