En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 214.56 PTS
+0.36 %
5 214.50
+0.39 %
SBF 120 PTS
4 136.25
+0.38 %
DAX PTS
11 462.84
+0.35 %
Dowjones PTS
25 850.63
-0.40 %
7 035.16
-0.38 %
1.134
+0.00 %

La valeur du jour à Wall Street - GOLDMAN SACHS : le scandale du fonds souverain malaisien fait de nouveau des vagues

| AOF | 177 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Wall Street - GOLDMAN SACHS : le scandale du fonds souverain malaisien fait de nouveau des vagues
Credits  ShutterStock.com


Goldman Sachs (-0,52% à 195,52 dollars) est mal orienté comme les autres valeurs financières. En raison des enquêtes sur l’implication de la célèbre banque d’affaires dans le scandale du fonds souverain malaisien 1MDB, son conseil d’administration a pris des mesures lui permettant de réduire la rémunération en actions de ses principaux dirigeants en 2018. Dans un document déposé auprès de la SEC, il indique que leur rémunération en titres pourrait être réduite si le résultat de ces enquêtes ont impacté les décisions du comité des rémunérations à propos de la rémunération de ces personnes.

Le nouveau patron de la banque, David Michael Solomon et son prédécesseur, Lloyd Blankfein, devaient recevoir respectivement 15,4 et 14,24 millions de dollars d'actions gratuites au titre de 2018.

La Malaisie a engagé des poursuites pénales contre des filiales Goldman Sachs et un ancien employé de la banque américaine, Tim Leissner. Goldman Sachs a arrangé pour 6,5 milliards de dollars d'obligations pour 1MDB en 2012 et 2013, dont 2,7 milliards auraient été volés, affirme un procureur malaisien. Ces émissions auraient rapporté 600 millions de dollars à la célèbre banque d'affaires américains.

Le procureur a souligné que la commission engrangée par la banque représentait plusieurs fois le montant qui aurait du être payé, selon les tarifs de cette période.

source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2019

Réduire la pollution plastique...

Publié le 22/02/2019

NextStage a annoncé avoir engagé 55 millions d'euros en 2018, à comparer à un objectif d'investissement de 50 millions d'euros. En dressant son bilan, la société d'investissement précise avoir…

Publié le 22/02/2019

Résultats trimestriels...

Publié le 22/02/2019

Par courrier reçu le 21 février 2019 par l'AMF, la société anonyme Crédit Foncier de France - détenue à 100% par la société anonyme BPCE - a déclaré à...

Publié le 22/02/2019

Par courrier reçu le 21 février 2019 par l'AMF, la société anonyme Crédit Foncier de France - détenue à 100% par la société anonyme BPCE - a déclaré à...