En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 729.66 PTS
-0.69 %
4 768.50
+0.32 %
SBF 120 PTS
3 746.87
-0.53 %
DAX PTS
12 469.20
-1.09 %
Dow Jones PTS
27 173.96
+1.34 %
11 151.13
+2.34 %
1.163
+0.01 %

La valeur du jour à Wall Street FACEBOOK se met d'accord avec le fisc français

| AOF | 377 | 5 par 1 internautes


Facebook est bien orienté au Nasdaq ce lundi, gagnant 2,43% à 273,71 dollars l'action. Selon des révélations du magazine Capital sur son site Internet, le réseau social a accepté de payer quelque 106 millions d'euros au fisc français pour ses revenus générés de 2009 à 2018, dont 22 millions d'euros de pénalités. Des informations confirmées à plusieurs sources par un porte-parole de Facebook France, sans toutefois donner plus de détails sur le redressement fiscal en question.

Facebook est depuis plusieurs années au centre d'un bras de fer entre Washington et Paris concernant la taxation des GAFAM. Ceux-ci sont en effet accusés d'éviter le fisc des différents pays européens où ils opèrent en déclarant leurs revenus générés en Europe dans des juridictions à la fiscalité plus souple, tels que l'Irlande. Le conflit est actuellement arbitré au niveau niveau de l'OCDE.

Selon Reuters, le chiffre d'affaires du réseau social en France a "pratiquement doublé en 2019 pour atteindre 747 millions d'euros", augmentant ainsi de fait le montant de l'imposition.

"Depuis 2018, nous avons changé notre structure de vente afin que les revenus issus des annonceurs accompagnés par nos équipes en France soient enregistrés dans ce pays", a ainsi expliqué un représentant de Facebook France à Capital.

Le magazine économique estime pour sa part que Facebook a généré en 2019 en France un chiffre d'affaires d'1,3 milliard d'euros et un bénéfice avant impôts de 500 millions d'euros, ce qui aurait donc dû le conduire à payer 150 millions d'euros d'impôts sur les bénéfices.

La filiale française de Facebook aurait donc, du fait de ces arriérés fiscaux, enregistré une perte de 88 millions d'euros en 2019, avec des capitaux propres de 70 millions d'euros.

La firme californienne est également l'objet d'un boycott de la part de nombreux annonceurs aux Etats-Unis, parmi lesquels Verizon, Ford ou encore Unilever, en raison de sa politique sur les contenus haineux. Cela n'a toutefois pas empêché l'action de grimper de plus de 30% depuis le début de l'année.

source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
#}
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2020

PSA et Fiat Chrysler Automobiles (FCA) ont fait des concessions à la Commission européenne pour tenter d'obtenir le feu vert à leur projet de mariage. Sur le site de l’institution, il est…

Publié le 25/09/2020

ADLPartner a publié un résultat net, part du groupe, en hausse de 29% à 3,87 millions d'euros au premier semestre de son exercice 2020. Le résultat opérationnel du spécialiste de la gestion et…

Publié le 25/09/2020

Versement d'un dividende exceptionnel de 0,45 euro par action

Publié le 25/09/2020

Aquila a publié des résultats semestriels en forte hausse. En effet, le résultat net du réseau d’interventions sur alarme s'est établi à 514 000 euros au premier semestre 2020, en hausse de…

Publié le 25/09/2020

La cotation du titre Latécoère, qui avait été suspendue vendredi 25 septembre, avant ouverture de la bourse de Paris, reprendra le lundi 28 septembre à l’ouverture du marché.…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne