En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 363.43 PTS
+0.27 %
5 358.00
+0.17 %
SBF 120 PTS
4 296.46
+0.14 %
DAX PTS
12 226.13
-0.09 %
Dowjones PTS
25 558.73
+1.58 %
7 374.29
+0.00 %
1.139
+0.13 %

La valeur du jour à Wall Street - CISCO retrouve le chemin de la croissance après 8 trimestres

| AOF | 272 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Wall Street - CISCO retrouve le chemin de la croissance après 8 trimestres
Credits  ShutterStock.com


Cisco (+3,14% à 43,41 dollars) caracole en tête de l’indice Dow Jones et affiche au passage un plus haut depuis décembre 2000, le titre étant alors en phase de gueule de bois après l’éclatement de la bulle spéculative sur les valeurs technologiques. A son apex en mars 2000, l’action du spécialiste des équipements de réseaux avait dépassé les 80 dollars. S’il lui reste encore du chemin à parcourir pour revenir à ces niveaux, les actionnaires ont eu hier soir de multiples raisons de se réjouir lors de la publication des résultats du groupe.

Au deuxième trimestre, clos fin janvier, Cisco a mis un terme à huit trimestres consécutifs de recul de son activité, comme il l'avait annoncé en novembre. Le chiffre d'affaires a augmenté de 3% à 11,89 milliards de dollars, dépassant légèrement les anticipations de Wall Street : 11,8 milliards.

Une progression de l'activité qui est également au menu du trimestre en cours, qui devrait voir les revenus progresser de 3% à 5%. Les ventes devraient être comprises entre 12,30 et 12,54 milliards de dollars, surpassant les attentes du marché : 12,13 milliards de dollars.

Les résultats et les perspectives de bénéfices sont, eux, aussi ressortis au dessus du consensus.

Au deuxième trimestre, clos fin janvier, Cisco a bien essuyé une perte nette de 8,8 milliards de dollars, soit 1,78 dollar par action, contre un bénéfice net de 2,3 milliards de dollars, représentant 47 cents par action. Comme de nombreuses autres entreprises américaines, les comptes ont été pénalisés par une importante charge exceptionnelle liée à la réforme fiscale américaine : 11,1 milliards de dollars. Corrigé des éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 63 cents, soit 4 cents de mieux que le consensus Reuters.

Sur cette même base, le spécialiste des équipements de réseaux vise pour le trimestre en cours un bénéfice par action, situé entre 64 et 66 cents, à comparer avec un consensus Thomson Reuters de 63 cents.

Cerise sur le gâteau, Cisco a renforcé la rémunération des actionnaires, en augmentant le dividende trimestriel de 14% à 33 cents, et en renforçant à hauteur de 25 milliards de dollars le programme de rachat d'actions. Sachant qu'il dispose encore de 31 milliards de dollars à racheter au titre du programme en cours. Cisco a enfin indiqué qu'il rapatriera 67 milliards de dollars de l'étranger ce trimestre.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/08/2018

Le groupe danois détenait initialement 3,7% du capital du pétrolier

Publié le 17/08/2018

Les prévisions décevantes du fabricant américain de semi-conducteurs Applied Materials font des dégâts en Europe. STMicroelectronics perd 1,64% et signe la plus forte baisse du CAC 40 tandis…

Publié le 17/08/2018

Pendant ce temps, la SEC poursuivrait ses investigations

Publié le 17/08/2018

Nouvelle séance de forte baisse pour le titre

Publié le 17/08/2018

Les activités indonésiennes de LafargeHolcim susciteraient l'intérêt de nombreux acteurs locaux...