En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 851.38 PTS
-0.05 %
4 858.50
+0.19 %
SBF 120 PTS
3 850.72
-0.04 %
DAX PTS
12 543.06
-0.12 %
Dow Jones PTS
28 363.66
+0.54 %
11 662.91
-0.02 %
1.182
-0.34 %

La valeur du jour à Wall Street CAEASARS en discussions avancées pour s’offrir WILLIAM HILL

| AOF | 249 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Wall Street CAEASARS en discussions avancées pour s’offrir WILLIAM HILL
Credits  ShutterStock.com


William Hill aiguise les appétits. Le géant américain des casinos Caesars Entertainment a confirmé lundi être en discussions avancées avec le bookmaker britannique en vue de le racheter pour près de 2,9 milliards de livres sterling (environ 3,7 milliards de dollars). Le prix envisagé est de 272 pence par action en cash. Vendredi dernier, William Hill avait dit avoir été approché par Caesars, mais également par le fonds Apollo Management, pour un potentiel rachat. En fin d’après-midi, Caesars progresse de 1,81% à 58,10 dollars.

De son côté, William Hill recule de 12% à 274,75 pence, après avoir bondi de plus de 42% vendredi.

Caesars Entertainment, qui a d'ores et déjà terminé son travail de " due diligence ", a précisé que le conseil d'administration de William Hill serait enclin à recommander son offre. Si une offre ferme devait être réalisée, elle serait soumise aux actionnaires de William Hill et aux autorisations usuelles. Caesars viserait une finalisation de l'opération pour le deuxième semestre 2021.

Pour financer cette opération, si elle se concrétisait, Caesars a lancé une offre de 30 millions d'actions dans le cadre d'une opération syndiquée.

Avec ce rachat, Caesars Entertainment entend profiter du développement des paris sportifs aux Etats-Unis. Jefferies a rappelé ce week-end que William Hill est leader sur ce marché et que son positionnement concurrentiel ne cesse de se renforcer. Selon le broker, le marché américain des paris sportifs pourrait représenter 19 milliards de dollars de revenus nets d'ici la fin 2023.

Précisons que Caesars a d'ailleurs un avantage de taille par rapport à Apollo Management puisqu'il est déjà partenaire de William Hill aux Etats-Unis.

La balle est désormais dans le camp du fonds américain de private equity. Si ce dernier devait faire une offre et l'emporter, Caesars a déjà indiqué qu'il mettrait un terme à sa co-entreprise américaine avec William Hill.



source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/10/2020

Le détachement de cet acompte interviendra le mardi 1er décembre...

Publié le 22/10/2020

Le Groupe Compagnie des Alpes a pris les mesures nécessaires à la protection de sa position de liquidité...

Publié le 22/10/2020

Le Groupe précise être en mesure de baisser durablement le niveau des charges de structure, avec un impact attendu qui sera très favorable sur la rentabilité dès le retour à la normale de…

Publié le 22/10/2020

Une collection capsule exclusive...

Publié le 22/10/2020

Ce franchissement de seuil résulte d'une acquisition d'actions Safran sur le marché et...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne