En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 187.61 PTS
+0.28 %
5 194.00
+0.44 %
SBF 120 PTS
4 141.15
-
DAX PTS
11 776.55
-
Dowjones PTS
25 798.42
+2.17 %
7 276.43
+0.00 %
1.157
-0.03 %

La valeur du jour à Wall Street - AUTODESK signe le plus fort repli de l'indice S&P 500

| AOF | 213 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Wall Street - AUTODESK signe le plus fort repli de l'indice S&P 500
Credits  ShutterStock.com


Autodesk ferme la marche de l’indice S&P 500 avec une chute de 14,54% à 111,06 dollars, l'éditeur de logiciels de conception assistée par ordinateur ayant annoncé son intention de réduire ses effectifs de 13%. Mais le concurrent de Dassault Systèmes a surtout réduit ses ambitions en terme de conquête commerciale sur l’exercice, clos fin janvier. Il vise entre 625 000 et 650 000 nouveaux clients contre de 625 000 675 000 auparavant. La société cible par ailleurs une perte par action ajustée comprise entre 49 et 53 cents contre de 54 à 61 cents auparavant.

Les revenus sont, eux, attendus entre 2,04 et 2,05 milliards de dollars, à comparer avec la fourchette précédente de 2,03 à 2,05 milliards de dollars.

Souhaitant rationaliser son organisation, Autodesk va supprimer 1 150 postes, ce qui se traduira par des charges de restructuration avant impôts comprises entre 135 et 149 millions de dollars. Entre 91 et 100 millions de dollars seront comptabilisés au quatrième trimestre, clos fin janvier, et le solde sur l'exercice suivant.

Ces annonces font passer aux oubliettes des résultats meilleurs que prévu. Au troisième trimestre, clos fin octobre, le concurrent de Dassault Systèmes a enregistré une perte nette de 119,8 millions de dollars, soit 55 cents par action, contre une perte de 142,8 millions de dollars ou 69 cents par titre enregistrée l'année dernière à la même époque. Hors éléments exceptionnels, la perte par action a été ramenée à 12 cents, plus faible de 1 cent comparée au consensus Zacks Investment Research. Le chiffre d'affaires d'Autodesk a augmenté de 6% à 515 millions de dollars, contre 514 millions de dollars prévus par les experts.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2018

Oxatis, annonce aujourd'hui l'acquisition de la société PowerBoutique, spécialiste français du SaaS e-commerce...

Publié le 17/10/2018

Bouygues UK, filiale britannique de Bouygues Construction, et l’Université de Cambridge ont signé un contrat pour la construction du laboratoire de physique Cavendish III et d’un centre voisin…

Publié le 17/10/2018

Le chiffre d'affaires de GL Events, publié hier, atteint 224,7 ME au 3ème trimestre 2018, en croissance de + 16,4% par rapport au 3ème trimestre 2017...

Publié le 17/10/2018

  Boulogne, le 17 octobre 2018   Communiqué de mise à disposition - Ventes de septembre 2018     Renault annonce la mise à disposition de son rapport des ventes…

Publié le 17/10/2018

Thales et Gemalto ont annoncé avoir obtenu l’autorisation règlementaire de la part de l’autorité de la concurrence (Competition Commission) en Afrique du Sud pour le fusion. Avec les…