En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 175.23 PTS
-0.76 %
4 154.50
-1.19 %
SBF 120 PTS
3 272.59
-0.93 %
DAX PTS
9 363.88
-1.89 %
Dow Jones PTS
20 943.51
+0. %
7 486.29
+0. %

La valeur du jour à Wall Street - APPLE ferme ses magasins hors de Chine et écope d'une lourde amende en France

| AOF | 321 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Wall Street - APPLE ferme ses magasins hors de Chine et écope d'une lourde amende en France
Credits  ShutterStock.com


Au sein d'un Dow Jones dont tous les composants sont dans le rouge, Apple perd 8,15% à 255,02 dollars, le fabricant de l'iPhone ayant annoncé la fermeture de tous ses magasins en dehors de Chine jusqu'au 27 mars en raison de l'extension de la pandémie de covid19. Ses salariés continueront à recevoir leur salaire. En Chine, tous ses magasins ont désormais réouvert. La firme à la pomme s'est vue en outre infliger une amende de 1,1 milliard d’euros de la part de l’Autorité de la concurrence en France.



La firme technologique est sanctionnée pour s'être rendue coupable d'ententes au sein de son réseau de distribution et d'abus de dépendance économique vis-à-vis de ses revendeurs indépendants " premium ". Les deux grossistes, Tech Data et Ingram Micro, ont également été sanctionnés, respectivement à hauteur de 76,1 millions et 62,9 millions d'euros au titre de l'une des pratiques d'entente.

L'autorité avait été saisie en 2012 par eBizcuss, distributeur de produits Apple spécialisé haut de gamme (dit APR pour Apple Premium Reseller).

" En premier lieu, Apple et ses deux grossistes se sont entendus pour ne pas se faire concurrence et empêcher les distributeurs de faire jouer la concurrence entre eux, stérilisant ainsi le marché de gros des produits Apple ", a expliqué Isabelle de Silva, Présidente de l'Autorité de la concurrence.

" En deuxième lieu, les distributeurs dits Premium ne pouvaient sans risque pratiquer des promotions ou baisses de prix, ce qui a conduit à un alignement des prix de détail entre les distributeurs intégrés d'Apple et les distributeurs Premium indépendants. Enfin, Apple a exploité abusivement la dépendance économique de ces distributeurs Premium à son égard, en les soumettant à des conditions commerciales inéquitables et défavorables par rapport à son réseau de distributeurs intégrés ".

source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 02/04/2020

Après la forte chute de ces derniers mois, les cours de l’or noir pourraient amorcer une reprise technique, alors que D. Trump vient d’indiquer qu'un accord entre la Russie et…

Publié le 02/04/2020

Le chiffre d'affaires de l'ex Sabeton ressort à 81,5 ME et le bénéfice après impôt à 3,87 ME revenant intégralement au groupe...

Publié le 02/04/2020

Lufthansa serait en discussions avec le gouvernement allemand sur des aides publiques qui pourraient s'élever à plusieurs milliards d'euros, a rapporté jeudi Reuters sur la base de plusieurs…

Publié le 02/04/2020

Mais toujours perte nette...

Publié le 02/04/2020

Pour faciliter l'obtention du feu vert américain à la fusion entre PSA et Fiat Chrysler Automobiles (FCA), le chinois Dongfeng devait céder une partie de sa participation de 12,2 % dans PSA à la…