Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 611.07 PTS
-0.14 %
7 641.50
-0.04 %
SBF 120 PTS
5 767.61
-0.03 %
DAX PTS
18 532.79
+0.68 %
Dow Jones PTS
40 415.44
+0.32 %
19 822.87
+1.54 %
1.087
-0.16 %

La valeur du jour à Wall Street - Apple bien orienté malgré la menace d'une nouvelle amende en Europe

| AOF | 516 | 5 par 1 internautes
La valeur du jour à Wall Street - Apple bien orienté malgré la menace d'une nouvelle amende en Europe
Credits  ShutterStock.com


La Commission européenne accentue sa pression sur Apple. Elle a informé le groupe technologique américain de son avis préliminaire selon lequel les règles de son App Store sont contraires à la législation sur les marchés numériques : elles empêchent les développeurs d'applications d'orienter librement les consommateurs vers d'autres canaux d'offres et de contenus. Bruxelles lui avait déjà infligé en mars une amende de 1,84 milliard d'euros pour abus de position dominante sur le marché de la distribution d'applications de streaming. Pour autant, le titre Apple gagne 1,08% à 209,73 dollars.

La législation sur les marchés numériques (DMA) vise à empêcher les grandes entreprises technologiques d'imposer des conditions inéquitables aux entreprises et aux utilisateurs finaux et à garantir l'accessibilité à des services numériques importants.

La Commission européenne a jusqu'à fin mars prochain pour prendre sa décision. Apple pourrait se voir infliger une amende allant jusqu'à 10 % de ses revenus mondiaux si les régulateurs de l'Union européenne déterminent finalement que l'entreprise a enfreint les règles de la DMA.

La Commission estime, à titre préliminaire, que les conditions commerciales régissant les relations d'Apple avec les développeurs d'applications ne leur permettent pas d'orienter librement leurs clients. Elle donne comme exemple le fait que " le développeurs ne peuvent pas fournir d'informations sur les prix dans l'application ou communiquer d'une autre manière avec leurs clients pour promouvoir des offres disponibles sur d'autres canaux de distribution ".

Quand à la redirection via des liens (link-outs), Bruxelles souligne l'existence de plusieurs restrictions imposées par Apple qui " empêchent les développeurs d'applications de communiquer, de promouvoir des offres et de conclure des contrats par le canal de distribution de leur choix ".

Enfin, elle juge que les frais facturés par Apple pour avoir facilité, via l'AppStore, l'acquisition initiale d'un nouveau client par les développeurs, " vont au-delà de ce qui est strictement nécessaire pour une telle rémunération ".

" Nous avons également ouvert une procédure contre Apple en ce qui concerne sa redevance dite de ' technologie de base ' et diverses règles d'autorisation des boutiques d'applications tierces et de sideloading " a déclaré Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive chargée de la politique de concurrence. Le sideloading est un procédé permettant de télécharger des applications hors du cadre classique de l'App Store.

La firme technologique américaine a répliqué qu'au cours de ces derniers mois, elle " avait apporté un certain nombre de changements pour se conformer à la DMA ". Elle est convaincue que son " offre est conforme à la loi ".

source : AOF

 ■

2024 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du mardi 16 juillet 2024 au lundi 22 juillet 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 31 août 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 23/07/2024

Alphabet, maison-mère de Google, reste sous surveillance ce mardi en bourse, à quelques heures de sa publication financière trimestrielle qui...

Publié le 23/07/2024

Vente du Turbo infini Best CALL COINBASE GLOBAL INC. SG73V à 9,20 EUR (+93 %) Analyse :COINBASE GLOBAL INC. est revenu tester à deux reprises le support à 207,71 EUR avant de…

Publié le 23/07/2024

SAP, le géant allemand des logiciels de gestion d'entreprise, dopé par la demande cloud, a affiché des résultats du deuxième trimestre meilleurs que...

Publié le 23/07/2024

NXP Semiconductors, le concepteur néerlandais de semi-conducteurs, coté à Wall Street, a publié hier soir des résultats contrastés et des prévisions...

Publié le 22/07/2024

Premier grand nom de la cote américaine à présenter ses comptes du premier trimestre cette semaine, Verizon est sanctionné. Les revenus sont ressortis sous les attentes et l'action de l'opérateur…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2024

Le CAC40 cash a clôturé la séance en hausse de 1,16% à 7.622,02 dans un volume de 2.626 MD€. 

Publié le 23/07/2024

Ce matin, Tokyo gagne 0,20%, Shanghai perd 0,58% et Hong Kong 0,20%

Publié le 23/07/2024

Atouts en main

Publié le 23/07/2024

Gensight Biologics (+18,23% à 0, 36 euro) bondit après l'annonce que sa trésorerie s'élève à 6,9 millions d'euros au 30 juin 2024 contre 2,1 millions d’euros au 31 décembre 2023, ce qui lui…

Publié le 23/07/2024

Rapprochement en vue avec Lawrence Rosen LLC Lexibook a annoncé la conclusion d’un accord d’investissement en vue d’un projet d’OPA entre ses actionnaires et fondateurs,…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne