En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 403.41 PTS
-0.16 %
5 421.00
+0.17 %
SBF 120 PTS
4 329.99
-0.16 %
DAX PTS
12 358.87
+0.00 %
Dowjones PTS
25 299.92
+0.45 %
7 447.17
+0.62 %
1.135
+0.02 %

La valeur du jour à Wall Street - AMAZON.COM et Jeff Bezos de nouveau dans le collimateur de Donald Trump

| AOF | 91 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Wall Street - AMAZON.COM et Jeff Bezos de nouveau dans le collimateur de Donald Trump
Credits  ShutterStock.com


Après la zone euro, la Chine et la Fed en fin de semaine dernière, Donald Trump a trouvé une nouvelle cible en ce début de semaine : Amazon.com, dont l’action perd 0,98% à 1 796 dollars à Wall Street. Le président américain est familier des attaques contre le cybermarchand fondé par Jeff Bezos, propriétaire également du Washington Post, cible fréquente de commentaires négatifs du président américain. Le précédent assaut via Twitter datait de fin mars.

"A la différence des autres (distributeurs, NDLR), il verse peu ou pas de taxe aux Etats et aux gouvernements locaux, utilise notre système postal comme un garçon de course (provoquant des pertes énormes pour les USA) et met sur la paille plusieurs milliers de distributeurs", écrivait-il à l'époque.

Dans une série de tweets publiés ce lundi, le président américain affirme que le Washington Post est "fou" contre lui depuis qu'Amazon a perdu dans le dossier de la fiscalité Internet devant la cour suprême des Etats-Unis. Citant des experts juridiques, la chaine CNBC rappelle pourtant aujourd'hui que cette décision devrait bénéficier à Amazon car il collecte déjà des impôts sur ses ventes dans chaque Etat.

Donald Trump a ajouté aujourd'hui que le prochain dossier serait celui de la poste américaine, accusant Amazon.com de l'utiliser comme un "garçon de course" pour une fraction de ses coûts pour un pourcentage important de leurs envois. Le locataire de la Maison Blanche a accusé Jeff Bezos d'utiliser le Washington Post comme un "lobbyiste très coûteux" car, selon lui, le journal "perdrait une fortune". "Il est utilisé comme une protection contre des recours antitrust", a ajouté Donald Trump.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/08/2018

Calendrier de dépôt du Document de Référence pour l'exercice clos le 31 mars 2018   Paris, le 14 aout 2018 - Le Groupe Atari a publié le lundi 9 juillet 2018 ses comptes…

Publié le 14/08/2018

TechnoFirst informe avoir régularisé sa déclaration de cessation des paiements, le 26 juillet...

Publié le 14/08/2018

Les comptes d'activité de Société des Bains de Mer n'en demeurent pas moins aléatoires...

Publié le 14/08/2018

L'international français avait exprimé, à plusieurs reprises, sa volonté d'obtenir un temps de jeu plus régulier...

Publié le 14/08/2018

Innelec Multimedia a réalisé un chiffre d’affaires de 14,2 millions d’euros au titre de son premier trimestre 2018/2018 (clos fin juin). Ce chiffre est en baisse de 7,2% à données publiées et…