5 427.19 PTS
-
5 421.5
-0.11 %
SBF 120 PTS
4 324.77
-
DAX PTS
13 183.53
-
Dowjones PTS
24 504.80
+0.49 %
6 383.65
+0.00 %
Nikkei PTS
22 855.03
-0.05 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La valeur du jour à Wall Street - ADOBE sanctionné pour des commandes décevantes

| AOF | 95 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Wall Street - ADOBE sanctionné pour des commandes décevantes
Credits  ShutterStock.com


Le diable est dans les détails. Cette expression s’applique à la publication d’Adobe qui a dévoilé des résultats du troisième trimestre meilleurs que prévu, mais voit son action reculer de 4,13% à 150,1 dollars, soit l’une des plus mauvaises performances de l’indice S&P 500. Les investisseurs prennent des bénéfices sur une valeur qui a bondi de plus de 45% depuis le 1er janvier, les commandes de logiciels de marketing digital ayant déçu au troisième trimestre, clos début septembre.

L'éditeur de logiciels d'édition a mis en cause le temps plus important mis pour conclure ces commandes en raison de l'augmentation de la taille de ces dernières. Il n'a pas atteint son objectif dans ce domaine au dernier trimestre et a abandonné son ambition d'afficher une croissance de 30% des commandes sur l'année.

S'agissant du reste de la publication, le bénéfice net d'Adobe est ressorti à 419,6 millions de dollars soit 84 cents par action contre un bénéfice de 270,8 millions de dollars soit 54 cents par action il y a un an. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice net par action s'est établi à 1,10 dollar, au-delà du consensus Factset de 1,01 dollar par action. Le chiffre d'affaires de l'éditeur de logiciels d'édition a publié un chiffre d'affaires de 1,84 milliard de dollars contre 1,46 milliard de dollars un an auparavant et 1,82 milliard de dollars attendus par le consensus.

Les perspectives pour le quatrième trimestre sont, elles, conformes aux attentes, le groupe anticipant un chiffre d'affaires de 1,95 milliard de dollars.

Cette publication d'Adobe sanctionnée en Bourse, qui intervient après un très bon deuxième trimestre, ne remet pas en cause les scénarios d'investissement de JPMorgan et Credit Suisse qui jugent que la baisse de l'action constitue une bonne opportunité d'achat.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

Cette acquisition enrichit l'écosystème des microcontrôleurs STM32 avec un environnement de développement intégré (IDE) de premier plan La première offre consolidée est…

Publié le 12/12/2017

L'endettement financier net au 30 septembre 2017 ressort à 4,6 ME...

Publié le 12/12/2017

L'admission des actions nouvelles au nominal de 0,18 euro sur le marché Euronext Paris sera demandée...

Publié le 12/12/2017

La société tiendra un symposium consacré à la nouvelle voie métabolique découverte par le Dr. Catherine Llorens-Cortes...

Publié le 12/12/2017

Ensemble, ces 2 entités ont commercialisé 1.134 véhicules en 2016, dont 51% de véhicules neufs et 49% de véhicules d'occasion, pour un chiffre d'affaires cumulé de 13,5 ME...

CONTENUS SPONSORISÉS