En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 340.56 PTS
-0.87 %
5 337.50
-0.89 %
SBF 120 PTS
4 282.86
-0.81 %
DAX PTS
12 371.53
-1.65 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.00 %
7 197.51
+0.00 %
Nikkei PTS
22 338.15
-0.79 %

La valeur du jour à Paris - VIVENDI en hausse, le redressement de Canal+ commence à se voir

| AOF | 326 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Paris - VIVENDI en hausse, le redressement de Canal+ commence à se voir
Credits  ShutterStock.com


Vivendi (+4,88% à 20,21 euros) domine facilement le CAC 40, emmenant à sa suite son actionnaire de référence Bolloré (+1,9% à 3,976 euros), après avoir fait état de signes d'amélioration des résultats de sa filiale Canal+. Au deuxième trimestre, les revenus de cette dernière ont reculé de 1,3% en organique, à 1,29 milliard d'euros, après un recul de 3,5% sur les trois premiers mois de l'année et de 3,1% un an plus tôt.

Le groupe de médias a bénéficié d'une amélioration de son revenu par abonné liée au fait que la plupart des nouveaux clients choisissent un forfait optionnel qui s'ajoute à l'offre de base de Canal+. De ce fait, Canal parvient à mieux compenser la nouvelle baisse nette (entrées - sorties) de son nombre d'abonnés enregistrée au deuxième trimestre, ainsi que la faiblesse de ses revenus publicitaires liée à la réduction de ses programmes en clair.

Parallèlement, Vivendi continue à mener son programme de réductions des coûts au sein de Canal+, ce qui lui permet de soutenir également le redressement de son bénéfice opérationnel. Ainsi, au deuxième trimestre, l'Ebita de Canal+ a atteint 114 millions d'euros, en repli de 5,5% contre -67,5% au premier. Il y a un an, la baisse avait atteint 46,4%.

Vers un relèvement des objectifs annuels de Vivendi ?

Alors que le redressement de Canal+ semble enfin se concrétiser, l'autre moteur de la fusée Vivendi, Universal Music, continue à rugir. Au deuxième trimestre, son Ebita a bondi de 52,5% à 152 millions d'euros et son chiffre d'affaires a atteint 1,38 milliard (+15,2%). UMG a notamment bénéficié d'un calendrier de sorties musicales favorable ainsi que d'un revenu additionnel, d'environ 20 millions d'euros, provenant d'un règlement de redevances digitales.

Au final, le groupe Vivendi a vu son bénéfice net part du groupe bondir de 50% au deuxième trimestre à 75 millions d'euros. Son Ebita a atteint de son côté 203 millions d'euros, en croissance de 16% (+17,1% en organique) pour un chiffre d'affaires en augmentation de 8,7% (+6,2% en organique) à 2,77 milliards d'euros. Le consensus donnait 187 millions d'euros d'Ebita et un chiffre d'affaires inférieur de 2,5%.

En termes de perspectives, Vivendi a confirmé ses objectifs d'une augmentation de plus de 5% (hors Havas) du chiffre d'affaires et d'un Ebita en progression de l'ordre de 25% (hors Havas) en 2017. En particulier, Canal+ confirme son objectif d'EBITA d'environ 350 millions d'euros pour l'ensemble de l'année, contre 240 millions d'euros en 2016. Pour Invest Securities, la bonne performance enregistrée sur la première moitié de l'exercice pourrait se traduire par un relèvement de ses objectifs à l'occasion de la publication du troisième trimestre.

De son côté, Barclays a relevé sa recommandation à Pondérer en ligne sur Vivendi, jugeant ces résultats "très solides". Toutefois, il modère son enthousiasme, soulignant les risques qui pèsent encore sur le redressement de Canal+ et le manque de visibilité qui perdure sur la stratégie du groupe. Enfin, l'analyste ne trouve pas la valorisation de Vivendi spécialement attractive.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 25/06/2018

Cette certification intègre le chargement des identifiants de connexion au réseau cellulaire lors de la fabrication des eSIM Les équipementiers peuvent désormais acquérir des…

Publié le 25/06/2018

TF1 constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Call E815S émis par SOCIETE…

Publié le 25/06/2018

Aval attendu des députés britanniques à l'extension controversée d'Heathrow ( Adrian DENNIS / AFP/Archives )La construction d'une troisième piste à l'aéroport londonien d'Heathrow, le…

Publié le 25/06/2018

Un membre de l'Action française vendant la publication du mouvement royaliste, place de l'Opéra à Paris le 15 juin 2018 ( ALAIN JOCARD / AFP/Archives )L'arrestation ce week-end de dix personnes…

Publié le 25/06/2018

Hares Mohammadi, un bodybuilder afghan, dans une salle de musculation, le 16 avril 2018 à Kaboul ( WAKIL KOHSAR / AFP )De la musique indienne, un poster d'Arnold Schwarzenegger, des biceps…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/06/2018

Croissance en question

Publié le 25/06/2018

Lexibook prend 1,4% à 1,05 euro dans un volume de 1,4% du capital ce lundi...

Publié le 25/06/2018

Prysmian chute de 8,41% à 21,25 euros après avoir abaissé sa prévision d'Ebitda pour cette année. Circonstance aggravante : cet avertissement est survenu deux jours après la mise à jour de ses…

Publié le 25/06/2018

Makheia a annoncé ce lundi les gains de trois budgets significatifs dans des secteurs aussi variés que l'automobile, l'audiovisuel et le prêt-à-porter...

Publié le 25/06/2018

Cette certification intègre le chargement des identifiants de connexion au réseau cellulaire lors de la fabrication des eSIM Les équipementiers peuvent désormais acquérir des…